Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les supporters de l'ASSE opposés à une reprise par la finale de la coupe de France

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Les supporters de l'ASSE réagissent à l'annonce du président de la Fédération, et se disent pour beaucoup contre une reprise de la saison par la finale de la coupe de France.

Demi-finale ASSE / Rennes le 5 mars. Envahissement du terrain par les  Stéphanois.
Demi-finale ASSE / Rennes le 5 mars. Envahissement du terrain par les Stéphanois. © Maxppp - Philippe Renault

Les supporters de l'ASSE sont en colère. Déjà parce qu'ils auraient du être au Stade de France ce samedi soir pour la finale de la coupe de France face au PSG, repoussée à cause du coronavirus. Mais aussi parce qu'ils savent depuis vendredi et l'annonce du président de la Fédération que, si la saison reprend, elle reprendra par ce match qui aura donc lieu à huis clos.

Le redémarrage de la Ligue 1 est jusqu'ici prévu le 17 juin. L'idée serait donc de jouer la finale le 13 ou 20 juin, puis de jouer la finale de la coupe de la Ligue entre Paris et Lyon, avant la reprise du championnat. Le moins qu'on puisse dire c'est que Noël Le Graët a mis le feu aux poudres avec cette annonce. Jean-Guy Riou est le président de l'Union des supporters stéphanois

"Pour moi, le foot à huis clos c'est inodore et incolore. Je l'ai déjà dit... Attendons ! Il y a déjà un joueur de Montpellier (Junior Sambia) qui est en réanimation et qui a attrapé le Covid-19. A un moment, il faut arrêter. L'urgence elle est sanitaire."

L'urgence, elle est sanitaire. - Jean-Guy Riou, président de l'Union des supporters stéphanois

Bernard Caïazzo veut jouer coûte que coûte

Pour le président du conseil de surveillance de l'ASSE, Bernard Caïazzo, une finale de coupe sans le peuple vert au Stade de France comme en 2013 lors de la victoire en coupe de la Ligue, c'est triste. Mais c'est mieux que rien vu la situation sanitaire actuelle dans le monde.

"On n'a pas le choix. Entre deux maux il faut choisir le moindre. Si on ne joue pas, on sait maintenant qu'on ne pourra pas être européens puisque, c'est injuste mais c'est comme ça, ce sera le 5e du championnat qui représenterait la France au niveau coupe de France en Ligue Europa."

Si on ne joue pas, on sait maintenant qu'on ne pourra pas être européens.

Bernard Caïazzo, qui est aussi président du syndicat Première Ligue qui représente une grande partie des clubs de Ligue 1, prévient d'ailleurs que tous les matchs d'ici la fin de l'année devront certainement se jouer à huis clos, et avec un protocole sanitaire très surveillé.

Roland Romeyer est lui opposé à ce scénario

Interrogé dans L'Equipe, le président du directoire de l'AS Saint-Étienne refuse d'imaginer ce match à huis clos : "L'urgence, je le répète, c'est la santé. Il ne faudrait pas disputer cette finale n'importe quand et sans public. Car, pour moi, cela n'aurait également pas de sens de la jouer à huis clos. Notre image est étroitement liée à une ferveur populaire qui prend aux tripes et je crois que je préférerais qu'elle ne se joue pas si la présence de nos supporters n'est pas possible."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu