Football

Dijon rate son retour en Ligue 1 face à Nantes

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne dimanche 14 août 2016 à 0:55

9236 spectateurs hier soir pour le premier match du DFCO en Ligue 1
9236 spectateurs hier soir pour le premier match du DFCO en Ligue 1 © Radio France - Thomas Nougaillon

Le réalisme était nantais. Au terme d'une rencontre très pauvre en occasion, le DFCO s'est incliné 1-0 face à Nantes ce samedi 13 août à Gaston-Gérard pour la 1ère journée de Ligue 1. Un but de l'attaquant Danois Thomsen, nouvelle recrue nantaise.

Il aura fallu attendre la 29ème minute pour voir la première occasion cadrée du match ! Un coup-franc du Nantais Rongier à 20 mètres, côté gauche, bien capté par Baptiste Reynet. Hormis cette escarmouche le round d'observation se poursuit entre le DFCO et le FC Nantes, deux formations écrasées par une chaleur moite. À 10 minutes de la mi-temps, la possession est en faveur de Dijon, qui signait ce samedi son grand retour en Ligue 1. 55% des ballons sont dans les pieds dijonnais. Le problème c'est qu'ils n'arrivent pas à centrer devant le but.

A la 45ème minute, les 9.236 spectateurs retiennent leur souffle : Sammaritano arme une belle reprise aux 20 mètres mais le gardien Nantais Riou sort le ballon en corner d'une parade de grande classe. Au retour du vestiaire, alors qu'il fait toujours aussi chaud, Iloki traverse le terrain comme un éclair, côté droit, centre pour Thomsen qui marque d'une tête piquée pour son premier match en Ligue 1. C'était le but de la victoire.

Je pense que certains joueurs ont beaucoup, beaucoup trop respecté l'adversaire, notamment les attaquants (...) Il y a quand même pas mal de points à améliorer (...) J'ai des joueurs qui arrivent de Ligue 2, ils ont le potentiel, je sais que certains iront le chercher. Pour d'autres ce sera un peu plus compliqué malgré leurs qualités pour évoluer en Ligue 1" - Olivier Dall'Oglio, le coach dijonnais.

LIRE AUSSI - Revivez notre live de ce match entre le DFCO et le FC Nantes

Il y aura des jours meilleurs pour Dijon

En tout cas les Canaris, sans se montrer brillants ce samedi soir, ont fait preuve d'une belle organisation, marque de fabrique de leur nouvel entraîneur René Girard. Côté Dijon, Florent Balmont a prouvé qu'il pouvait encore être un joueur précieux : le milieu défensif s'est démené à la récupération et aux quatre coins du terrain... Malheureusement cela n'a pas suffi à faire gagner Dijon qui revenait dans l'élite après quatre saisons en Ligue 2 et qui alignait hier soir au coup d'envoi sept joueurs n'ayant jamais connu la Ligue 1.