Football

Coupe de France (7e tour) : Alençon rêve d'une épopée

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 10 novembre 2016 à 10:14

Alençon après avoir remporté le derby de l'Orne à Flers veut connaître les joies de la Coupe de France
Alençon après avoir remporté le derby de l'Orne à Flers veut connaître les joies de la Coupe de France © Radio France - Olivier Duc

Quatre équipes de la Ligue de Football de Basse Normandie sont engagés lors du 7e tour de la Coupe de France. Alençon jouera le rôle de petit poucet. Comme au tour précédent, le dernier club de l'Orne espère se qualifier ce dimanche sur le terrain d'une autre DH : Bonchamp-les-Laval.

L'US Alençon avait éliminé Mondeville après prolongation (2-0) au tour précédent sur le terrain de son adversaire. Pour franchir ce 7e tour, dimanche, il faudra reproduire la même performance en Mayenne à Bonchamp-les-Laval, une équipe qui évolue également en division d'honneur.

"Un tirage qui nous permet d'espérer quelque chose"

"En respectant l'adversaire, je pense que c'est un tirage qui nous permet d'espérer quelque chose", estime le défenseur alençonnais Victor Bunel.

Deuxième de son championnat mais avec un match de moins que le leader St Lô, Alençon vise la montée mais ne néglige sûrement pas la Coupe de France et sa magie. µEt tout le monde a en tête l'épopée des joueurs de Granville la saison passée.

"Quel joueur a envie de passer à côté d'une épopée en Coupe de France?"

"On vit en amateur pour cela. On vit pour avoir des émotions, relève le coach ornais Vincent Laigneau. Quel joueur amateur, quel staff, quel président, quel public a envie de passer à côté d'une épopée en Coupe de France."

L'accès aux dotations de la fédération à partir du 8e tour

"On pense également à l'aspect financier, explique le président de l'US Alençon, Nicolas Bansard. Pourquoi pas aller à ce 8e ou ce 9e tour qui permettrait d'accéder à quelques dotations de la fédération.

"Le 8e tour représente 35.000 euros, ce n'est pas anodin mais honnêtement on n'y pense pas. L'aventure Coupe de France c'est surtout une aventure. C'est celle des joueurs. Et puis ont sent un vrai rapprochement entre joueurs et supporters."

Ecoutez - 7e tour - Alençon rêve d'une épopée en Coupe de France