Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France : Avranches fait tomber Laval en 32es de finale

samedi 7 janvier 2017 à 4:31 - Mis à jour le samedi 7 janvier 2017 à 15:30 Par Pierre Coquelin et Anthony Raimbault, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Pour la deuxième fois de son histoire, l'US Avranches obtient son ticket pour les 16es de finale de la Coupe de France. Les hommes de Damien Ott se sont imposés 3 buts à 1 face aux Lavallois, pensionnaires de Ligue 2.

Après le match, pour fêter la victoire, les joueurs avranchinais ont tondu leur entraîneur !
Après le match, pour fêter la victoire, les joueurs avranchinais ont tondu leur entraîneur ! © Radio France - Anthony Raimbault

Avranches, France

Deux ans après, Avranches récidive et s'offre un nouveau ticket pour les 16es de finale de la Coupe de France. Et pourtant, ce 11e rendez-vous du club du Sud-Manche avec les 32es de finale de la compétition était pourtant bien mal embarqué. D'entrée de jeu, les Lavallois imposent posent le jeu, maîtrise la possession du ballon devant des Manchois trop timides. Une frappe du Mayennais Alassane N'Diaye oblige le portier avranchinais à la parade (18e)

Peu avant l'heure de jeu, les Lavallois bénéficient d'un corner tiré par Romain Bayard. Le cuir traverse la surface manchoise et termine dans les pied du défenseur mayennais Kevin Afougou, au second poteau. En renard des surface, le Mayennais propulse le ballon sous la barre d'Anthony Beuve et permet aux Lavallois de mener 1-0 (27e). Un but qui sonne le réveil des hommes de Damien Ott. A la 40e minute, l'avant-centre avranchinais Jamal Thiaré hérite d'un ballon cafouillé par la défense mayennaise. Le Manchois se retrouve en tête-à-tête avec Lionel Cappone, mais sa frappe vient heurter le poteau. A deux minutes de la mi-temps, pas plus de réussite pour Ibrahim Sangaré. On en reste à 1-0 pour les visiteurs : des Lavallois qui semblent gérer leur avance, en pères tranquilles.

Un retour des vestiaires payant

Au retour des vestiaires, les joueurs de National se montrent plus percutants, plus incisifs, notamment avec l'entrée en jeu du milieu de terrain Dylan Louiserre. "On s'est dit les choses", a confié le défenseur Clément Michel. A la 47e minute de jeu, ils obtiennent un coup franc à une vingtaine de mètres de la cage lavalloise. Le milieu de terrain Jessy Benet s'en charge et enroule un tir du pied gauche. Cappone est battu. Égalisation avranchinaise. Le stade exulte : les 3500 spectateurs y croient à nouveau. Mais attention car les Lavallois sont encore dangereux, notamment Erwan Quintin qui oblige Anthony Beuve à une nouvelle parade (55e).

Finalement, c'est Avranches qui prend les devants : peu avant l'heure de jeu, un corner des joueurs de National est dévié au fond de ses propres filets par Kevin Afougou. Cruel pour le buteur mayennais de la soirée (2-1, 58e). Les Sud-Manchois ont renversé la vapeur en 10 minutes ! Le coach mayennais Marco Simone tente le tout pour le tout et joue la carte de l'offensive en faisant entrer Clark N'Sikulu et Calvin Tshilumba. Mais les dieux de la Coupe sont avranchinais ce vendredi soir.

A un peu moins d'un quart d'heure du coup de sifflet final, les Lavallois laissent de plus en plus d'espace. Combinaison sur le côté droit entre Jordan Blondel et Jonathan Clauss. L'ancien défenseur de Raon-L'Etape part dans un raid solitaire, à 100 à l'heure, élimine les défenseur puis le gardien et ajuste une frappe. Le break est fait (3-1, 77e). Avranches tient sa qualification.

Les protégés du président Guérin qui connaîtront leur adversaire dès dimanche soir, à l'occasion du tirage au sort des 16es de finale de la Coupe de France. Les rencontres se joueront les mardi 31 janvier et mercredi 1er février.

La fierté des supporters avranchinais à l'issue du match Avranches-Laval

Le coach se fait raser le crâne

Belle ambiance dans les vestiaires après le match. Après l'exploit d'Avranches contre Laval, l'entraîneur Damien Ott s'est fait raser la tête par ses joueurs !