Football

Coupe de France, ça passe pour le GFCA, mais pas pour le SCB

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM mardi 19 janvier 2016 à 21:58

16e de finale de la coupe de France, une formalité pour le GFCA et Boutaïb
16e de finale de la coupe de France, une formalité pour le GFCA et Boutaïb © Maxppp

16e de finale de la coupe de France, le GFCA se qualifie après avoir disposé de Guingamp (3-0). En revanche, coup de tonnerre à Furiani où le SCB est tombé face à Sochaux (1-2) pensionnaire de ligue 2.

On s'attendait à une confrontation difficile pour le GFCA face à Guiungamp et à un parcours de santé pour le SCB qui accueillait Sochaux, modeste équipe de ligue 2. Il n'en aura finalement rien été. Et comme Dame coupe sait bien le faire, elle nous a réservé une belle surprise à l'occasion de ces 16e de finale de la coupe de France. Le Sporting Club de Bastia a quitté la compétition par la petite porte, battu par un adversaire sochalien, en grande difficulté en championnat de ligue 2, puisqu'actuellement relégable. Un statut qui a certainement permis aux doubistes d'aborder la rencontre sans pression, et sans complexes. Teikeu, le capitaine a trouvé le premier le chemin des filets (27e). Un avantage que les sochaliens ont conservé 9 minutes, le temps pour Kamano (36e), de retour à la compétition, de régler la mire et remettre les pendules à l'heure (1-1). Le score n'a plus évolué jusqu'au temps additionnel (90 +1), moment choisi par Caceres pour réussir le coup parfait à Furiani (1-2) et propulser Sochaux en 8e de finale de la coupe de France. 

16e de finale de la coupe de France, le coup parfait de Sochaux à Bastia  - Maxppp
16e de finale de la coupe de France, le coup parfait de Sochaux à Bastia © Maxppp

Une défaite et donc une élimination difficile à accepter, notamment pour l'entraîneur bastiais, Ghislain Printant, qui a exprimé sa honte lors de la conférence de presse d'après match.

Ghislain Printant, honteux après l'élimination bastiaise

Boutaïb met le feu à Mezzavia

Le GFCA, pour sa part, a fort bien négocié ce rendez-vous de coupe. Face à Guingamp qui l'avait déjà emporté à deux reprises en championnat et en 16e de finale de la coupe de la ligue, les gaziers ont vaincu le signe indien. Ils ont décroché la qualification pour le tour suivant avec la manière, s'appuyant pour se faire sur un homme, K. Boutaïb, auteur d'un triplé (5e, 21e, 48e). Le GFCA, freiné dans son élan par Reims en championnat, a donc positivement réagi, poursuivant sa très belle série d'invincibilité. Thierry Laurey s'est dit satisfait du travail accompli par son équipe.

Thierry Laurey, satisfait du travail accompli par son équipe

Les gaziers attendront gentiment le tirage au sort des 8e de finale qui sera effectué à 20h, jeudi, juste avant la rencontre St-Etienne - AC Ajaccio.

Les joueurs d'Olivier Pantaloni tenteront sur la pelouse de Geoffroy Guichard de réaliser, un peu comme l'a fait Sochaux, un exploit. Les acéistes n'ont certainement pas les faveurs des pronostics. Mais qu'importe, sur une rencontre tout est possible. Et forts de leur premier succès en déplacement (Evian), les ajacciens veulent s'inscrire dans la continuité. 

Partager sur :