Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France de foot : avant son match contre Dijon, Schiltigheim garde la tête froide

samedi 5 janvier 2019 à 7:06 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le Sporting Club de Schiltigheim, en Nationale 2, affronte Dijon (Ligue 1) en 32ème de finale de la Coupe de France de football ce samedi à 18h, au stade de l'Aar. Avant la rencontre, les hommes de Stéphane Crucet se gardent de toute euphorie.

Benjamin Genghini, le milieu de Schilthigheim, face à l'AJ Auxerre le 6 janvier 2018
Benjamin Genghini, le milieu de Schilthigheim, face à l'AJ Auxerre le 6 janvier 2018 © Maxppp - Jean-François FREY

Schiltigheim, France

Pour la deuxième année consécutive, le SC Schiltigheim (Nationale 2) va disputer les 32ème de finale de la Coupe de France de football, ce samedi face à Dijon (Ligue 1). Il y a un an, les Schilikois avaient perdu au même stade de la compétition, face à l'AJ Auxerre (Ligue 2), 5 buts à 1.

Avant de jouer contre des footballeurs professionnels, les vert et blanc ne veulent pas perdre leur sang froid. "On a juste hâte d'y être pour en découdre et montrer de quoi on est capables face au gratin des joueurs français, avance Antoine Metzler, qui joue à Schiltigheim depuis ses 15 ans. "On n'a rien à perdre. Théoriquement, ils sont meilleurs que nous. On va devoir être très solides."

Je ne jouerai plus beaucoup de matchs comme celui-là dans ma carrière

Benjamin Genghini, milieu offensif au Sporting Club, veut quand même y croire. Ce match rappellera de nombreux souvenirs à celui qui est passé par Sochaux et Strasbourg avant de revenir dans le football amateur. "C'est sûr que je ne jouerai plus beaucoup de matchs comme celui-là dans ma carrière. C'est que du plaisir, j'en profite et j'espère qu'on va créer quelque chose."

Mettre en lumière des joueurs amateurs

Le coach Stéphane Crucet préfère ne pas se mettre trop de pression et relativise avant le match. "On doit rester humble, ne pas s'enflammer. Si on est bons tactiquement et qu'on reste concentrés, ça peut le faire. Mes joueurs ont une envie folle de gagner. Il n'y a pas de pression, c'est que du bonus mais on se dit pourquoi pas nous ?"

D'habitude, pour rêver, on va au Racing. Pour une fois, on viendra à Schiltigheim.

Il veut surtout donner un coup de projecteur sur ces jeunes joueurs rarement mis en avant. "D'habitude, pour rêver, on va au Racing. Pour une fois, on viendra à Schiltigheim. En plus, le Racing joue à l'extérieur donc on espère attirer un peu de monde."

Le coup d'envoi sera donné samedi 5 janvier à 18h, au stade de l'Aar de Schiltigheim.