Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France de football : L'US Concarneau veut éviter le hic à Houilles

vendredi 5 janvier 2018 à 16:01 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Lors des dernières éditions de la coupe de France, l'US Concarneau a souvent été dans la peau du petit. Et ça lui a souvent réussi. Ce samedi, à Houilles, face à l'un des plus petits clubs encore en lice dans ces 32e de finale, ce sera l'USC le "grand". Et pas question de se faire piéger.

La joie dans le vestiaire de Concarneau.
La joie dans le vestiaire de Concarneau. © Radio France - Julien Balidas

Concarneau, France

Qui dit premier match de l'année, dit Coupe de France. Et qui dit coupe de France, dit forcément US Concarneau...

Avec trois Ligue 2 éliminés en quatre saisons, trois duels contre des Ligue 1, et trois 16e de finale consécutifs de 2014 à 2016, la Coupe a transformé l'USC, et l'a mené vers la voie de la professionnalisation. 

Ce samedi, à Houilles (Yvelines), le "grand" ce sera donc Concarneau.  Et pour l'entraîneur Nicolas Cloarec, pas question de subir ce que l'USC a fait subir il y a peu à Dijon, Niort et Brest. Pas question de se retrouver bêtement piégé par des amateurs. Le staff concarnois a préparé le match sérieusement.

Nicolas Cloarec : "On les a vus, étudiés sur vidéo. Ou Pascal (Laguiller), mon adjoint, est allé les voir. Le danger serait de croire qu'on est déjà qualifié. On a alerté les joueurs sur la qualité de Houilles. Il ne sont pas là par hasard. "

Face à un adversaire qui joue cinq divisions plus bas, et qui est lanterne rouge de son championnat, l'occasion de passer est tout de même belle. Une victoire et les Thoniers joueraient leur quatrième 16e de finale en cinq saisons, en plus de valider les belles choses vues sur le terrain en fin d'année 2017.

22 qualifications de suite contre des équipes hiérarchiquement inférieures 

L'US Concarnoise devra résister à un adversaire motivé, et supporté par plusieurs milliers de personnes, dans un petit stade, où le terrain est séparé des tribunes par une piste d'athlétisme.

Mais les Thoniers savent gérer ces situations. Ils sont sorti vainqueurs de leur 22 derniers matchs de coupe joués contre des équipes hiérarchiquement inférieures. Concarneau n'a plus subit la "magie de la coupe" depuis une élimination à Vitré, en 2012.

Jaffray Nsimba, l'un des franciliens de l'US Concarnoise - Radio France
Jaffray Nsimba, l'un des franciliens de l'US Concarnoise © Radio France - Thomas Lavaud

Jaffray Nsimba (latéral US Concarnoise) : "On ne se focalise pas sur le niveau de Houilles. Il faudra se concentrer sur nous. Voyez notre exploit contre Brest, on a renversé la tendance alors qu'on était mené 2-0 à dix minutes de la fin (...) On y va avec beaucoup d'humilité. Le club avait fixé un 32e de finale comme objectif. On l'a fait. Maintenant, Houilles ou pas, on veut aller plus loin possible) "

Vivez Houilles AC - US Concarnoise en direct, ce samedi, dès 15 heures sur France Bleu Breizh Izel avec les commentaires de Julien Balidas.