Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe de France de football

Coupe de France de football : Rhône Vallées s'impose in extremis à Roanne

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La victoire est importante mais les footballeurs de Rhône Vallées se sont fait peur. Dominés au score à trente minutes de la fin, les Drômois et Ardéchois s'imposent 4 à 1 sur la pelouse roannaise. Ils se qualifient ainsi pour le septième tour de la Coupe de France de football.

Rhône Vallées s'impose face à Roanne en sixième tour de la Coupe de France.
Rhône Vallées s'impose face à Roanne en sixième tour de la Coupe de France. © Radio France - Anthony Raimbault

"On les a mangés dans la dernière demi-heure", souffle Yves Jaquier. Le président de Rhône Vallées savoure la victoire de son équipe ce samedi au sixième tour de la Coupe de France de football. Le club drômois et ardéchois s'impose 4 à 1 à Roanne après avoir été dominé au score jusqu'à une demi-heure de la fin. 

"Les joueurs avaient le physique mais il manquait un peu de gaz et d'énergie" - Herbert Chopick, entraineur

La victoire est modeste. D'abord parce que les joueurs en Régionale 1 s'imposent face à une équipe de deux divisions en-dessous. Ensuite, parce le petit Poucet a bien failli repartir vainqueur sur sa pelouse. L'équipe de Roanne (R3) s'incline finalement 4 à 1, essoufflée dans les trente dernières minutes. 

"On s'est réveillés à une demi-heure de la fin, se réjouit le président de Rhônes Vallée, Yves Jaquier. Grâce à trois buts notamment de Yoan Bertrand, notre papi flingueur de 39 ans". Des changements opportuns en fin de rencontre qui ont permis de remonter et d'écraser la concurrence sur sa pelouse. 

Pourtant, Rhône Vallées avait des raisons d'appréhender cette rencontre. L'équipe a eu du mal à s’entraîner en raison du couvre-feu. Elle s'est réunie jeudi au petit matin à 6h pour préparer la rencontre. Surtout, elle est arrivée dans la Loire amputée de trois titulaires pour des raisons familiale ou encore médicale. "On s'est un peu cassé les dents", reconnait Herbert Chopick, l'entraineur. 

Mais ce dernier avait tout prévu : "Je savais que les choses se joueraient dans la dernière demi-heure. On avait le physique pour tenir 180 minutes. Et on n'a pas lâché, on n'a pas explosé". Résultat : large victoire et une qualification pour le 7e tour de la Coupe de France avec un match dimanche prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess