Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France : encore une qualification au bout du suspense pour Saint-Lô

samedi 6 janvier 2018 à 22:12 Par Pierre Coquelin et Anthony Raimbault, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Pour la quatrième fois de son histoire, le FC Saint-Lô va jouer les 16es de finale de la Coupe de France de football. Devant 2000 personnes, les Manchois, leaders invaincus de leur groupe de Nationale 3, se sont qualifiés samedi au terme d'un match fou face à Aubervilliers (2-2, 3-2 aux tab).

Le public est venu nombreux fêter ses héros, qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe de France
Le public est venu nombreux fêter ses héros, qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe de France © Radio France - Anthony Raimbault

Saint-Lô, France

Une fois encore, il ne fallait pas être cardiaque au stade Louis-Villemer de Saint-Lô ce samedi après-midi. Un mois après la qualification face à Changé, ce 32es de finale contre Aubervilliers a été totalement fou : 2 partout à l'issue de la prolongation, les Saint-Lois ont donc une nouvelle fois fait la différence aux tirs au but (2-2, 3-2aux tab). Une rencontre comme la Coupe de France en a le secret. 

Dans cette partie entre deux équipes de Nationale 3, la première période est marquée par une domination aux points des joueurs Saint-Lois. Des Manchois qui loupent le coche à plusieurs reprises, comme cette frappe de Thomas Vauvy juste avant la mi-temps, qui finit au-dessus des cages d'Aubervilliers. En seconde période, ça s'anime un peu plus : Saint-Lô repart à l'attaque. Peu avant l'heure de jeu, l'ailier Gérard Bopu est lancé dans la surface. Il est bousculé. L'arbitre indique le point de penalty. Le capitaine William Coulibaly prend ses responsabilités et ouvre le score (1-0, 57e). Le stade Louis-Villemer explose de joie. 

Saint-Lô/Aubervilliers : le résumé

Saint-Lô mène à deux reprises

Les minutes passent et les joueurs de Seine-Saint-Denis poussent. Jusqu'à cette 89e minute de jeu : partie de billard dans la surface manchoise ; entré il y a quelques minutes, Reyza Soudant, l'auteur du but de la qualification au tour précédent face à La Brède, égalise (1-1, 89e). Coup de froid dans le stade. Tout est à refaire. Place à la prolongation. 

Nicolas Fautrat (entraîneur Saint-Lô) : "C'est exceptionnel ce que sont en train de faire ces garçons"

Mais les Saint-Lois ne baissent pas les bras. Sur un centre vicieux, le gardien d'Aubervilliers relâche la balle et Thomas Vauvy qui traîne là pousse le ballon dans le but vide (2-1, 98e). Les supporters manchois se disent que c'est désormais fait. Mais les Franciliens ont du répondant et ne lâchent pas l'affaire. Là encore une histoire de centre, et c'est l'ancien Avranchinais Kapit Djoko qui place sa tête (2-2, 105e).  a noter également l'expulsion de Jean-Marc Hatchi, auteur d'un mauvais geste. 

Vergnol encore décisif

C'est donc une nouvelle fois la loterie des tirs au but qui va décider du sort de Saint-Lô dans cette compétition. Des Manchois qui s'en remettent encore une fois à leur gardien, Benjamin Vergnol. Finalement, le 5e tireur francilien, Reyza Soudant, voit sa frappe repoussée par la barre. L'aventure continue pour Saint-Lô. Le public vient savourer sur la pelouse de Louis-Villemer.

C'est la 4e fois que le FC Saint-Lô se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de France. Le tirage au sort est prévu ce lundi à Lens. 

Alexandre Marie (milieu Saint-Lô) : "Jouer devant 2000 spectateurs, ça donne un petit supplément d'âme"