Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France féminine : la fête malgré la défaite pour l'ASMUR

-
Par , , France Bleu Béarn

Battues par le PSG 9-0, les joueuses de l'ASMUR n'avaient aucun regret après le coup de sifflet final. Toutes vont garder de cet après-midi des souvenirs pour toute une carrière.

Le nouveau stade des Pyrénées avait fait le plein pour ce 16e de finale de Coupe de France féminine.
Le nouveau stade des Pyrénées avait fait le plein pour ce 16e de finale de Coupe de France féminine. © Maxppp - Quentin Top

Pau, France

Les joueuses de l'ASMUR sont parvenues à faire durer le suspense un gros quart d'heure jusqu'à l'ouverture du score de Marie-Antoinette Katoto pour l'équipe féminine du PSG. Dans ce 16e de finale de Coupe de France, le score est anecdotique, "on aurait même pu prendre plus cher", plaisante Jean Carrère, le président de l'Association Sportive Mazères-Izos-Rontignon. Menées 6-0 à cinq minutes de la fin, les Béarnaises ont craqué et encaissé trois buts supplémentaires qui donnent un peu plus d'ampleur au score, mais l'essentiel était ailleurs.

Marie-Aude Hourcaillou, gardienne de l'ASMUR : "Qu'on ait 15, 20 ou 40 ans, c'est unique !"

Record d'affluence au stade des Pyrénées

"C'est franchement que du bonheur, voulait retenir, à chaud, la capitaine Léa Loustau. C'est la première fois qu'on jouait dans une telle ambiance, c'est super agréable, ça fait plaisir de voir à quel point on est suivi". Un peu plus de 2500 personnes ont suivi ce match, depuis la tribune principale du stade où évolue habituellement le Pau FC, et tout autour, le long de la main courante et sur les buttes en terre. "On a vu la différence de niveau mais c'est pas grave, on a poussé... Le PSG aurait quand même pu nous laisser marquer" souriait Zyan, supporter de l'ASMUR, à la fin. "Elles ont bien résisté, la preuve, c'est qu'en D1 certaines adversaires prennent les mêmes scores contre le PSG" renchérissait Michel.

Olivier Echouafni, l'entraîneur des Parisiennes, est venu dans le vestiaires de l'ASMUR féliciter les joueuses après le match, un geste particulièrement apprécié par les "rouges". Les joueuses et les bénévoles avaient prévu une belle fête le soir à l'issue du match. Ensuite c'est la saison régulière de Régional 1 qui reprendra son cours, avec une première place à aller décrocher pour l'équipe de Ludovic Sarthou.

Les foulards rouges de l'ASMUR ont fait un carton ! - Maxppp
Les foulards rouges de l'ASMUR ont fait un carton ! © Maxppp - Quentin Top
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu