Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

Coupe de France féminine de football : une équipe héroïque du GF38 s'incline contre l'OL 1-0

dimanche 10 mars 2019 à 19:55 Par Nathan Lautier, France Bleu Isère

Elles y auront cru jusqu'au bout. Les Grenobloises, dans un match héroïque, se sont inclinées face aux Lyonnaises, archi-favorites, 1 à 0, but à la 94ième.

Exceptionnelle Cindy Perrault, la gardienne et capitaine de l'équipe, a multiplié les parades pendant la partie.
Exceptionnelle Cindy Perrault, la gardienne et capitaine de l'équipe, a multiplié les parades pendant la partie. © Maxppp -

Grenoble, France

La tactique était claire dès les premières minutes du match : jouer très bas sur le terrain, défendre coûte que coûte les cages. C'est ce que ce sont bornées à faire les Iséroises durant tout le match, emmenées par une exceptionnelle Cindy Perrault, gardienne et capitaine de l'équipe, qui a multiplié les parades pendant la partie.

Les Grenobloises n'ont pas frappé une seule fois du match au but Lyonnais, et n'ont fait que huit petites incursions dans le camp de l'OL. Leur objectif était d'atteindre la fin du temps réglementaire, pour pouvoir passer tout de suite aux tirs-aux-buts. C'est comme ça qu'elles ont notamment remporté le quart de finale contre Dijon. 

Une tactique que certains reprocheront sûrement, mais l'entraîneur, Nicolas Bach, assume entièrement. "On a été agressives, solidaires, on s'est jeté sur tous les ballons. C'est ce que je voulais. _C'était notre objectif qu'elles s'agacent_. Si on les avait laissé dans leurs conforts, on connaissait le résultat. Alors oui on a balancé des ballons, mais on joue avec nos armes. On a deux classes d'écarts, et ce match, on voulait le gagner." Parce qu'en face, l'Olympique Lyonnais a pris le match très au sérieux, en titularisant notamment Eugénie Le Sommer (sortie sur blessure, elle a été touchée à l'arcade), Amandine Henry ou encore la ballon d'or Ada Hegerberg. C'est cette dernière qui marque le but de la victoire à la 95ième, sur un coup-franc de Dzsenifer Marozsan. 

L'Olympique Lyonnais a donc du batailler 95 minutes pour réussir à mettre un but, face à la petite équipe du GF38. Une tête qui suffit à les envoyer en finale face à Lille, qui réussit l'exploit d'éliminer le Paris FC.