Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe de France : fin de l'aventure pour l'US Montagnarde

Après un match fou (3-3), l'US Montagnarde s'est finalement inclinée contre Saumur, en 16e de finale de la Coupe de France. Une défaite lors de la séance de tirs au but, perdue 4 tirs à 3.

L'US Montagnarde a joué son 16e de finale sur la pelouse de Saumur.
L'US Montagnarde a joué son 16e de finale sur la pelouse de Saumur. © Radio France - François Ventéjou

Un match complètement fou. Encore une fois avec l'US Montagnarde, on a dû attendre les tirs au but pour connaître le vainqueur. Mais cette fois-ci, l'histoire se termine à Saumur pour les Forgerons (3-3, 3-4 tab). Il n'y aura pas de troisième 1/8e de finale pour le club de Régional 1.

Cette séance de tirs au but, les Forgerons sont allés la chercher avec le coeur. Après 65 minutes de jeu, ils étaient menés 3-1, et rien ne laisser penser un retour au score. Le virevoltant numéro 10 de Saumur, Wail Bouhoutt, avait fait le plus dur avec un doublé sur penalty (1-0, 10' ; 2-1, 48'). Brandon Bokangu avait corsé le score d'un plat du pied (3-1, 65'). L'égalisation de Rahmane Barry (1-1, 40') n'avait pas perturbé Saumur. 

Matteo Petitgenet, deux arrêts mais un loupé

Puis la magie a opéré, encore une fois avec le club d'Inzinzach-Lochrist. Rahmane Barry, seul dans la surface de réparation a réduit le score (3-2, 75e), puis le défenseur Nathan Rio a réalisé l'impensable. Dans les arrêts de jeu, il a égalisé d'une superbe tête (3-3, 90'+1).

Comme face au Stade Briochin il y a deux semaines, l'USM comptait sur Mattéo Petitgenet, le gardien breton, pour décrocher le ticket pour les 1/8es de finale. Deux arrêts fracassants en début de séance de tirs au but laissaient penser que les Forgerons avaient neuf doigts en 1/8e. Mais la suite a été folle. Matteo Petitgenet, lui-même, pouvait offrir la victoire sur le cinquième tir, mais il l'a manqué. "C'était l'ascenseur émotionnel", décrit le jeune gardien. Le sixième tir a permis à l'Olympique de Saumur de se qualifier pour les huitièmes de finale.

"C'est horrible, c'est le pire scénario, réagit Kévin Le Gal, le président de l'USM. On avait fait le plus dur en revenant dans les arrêts de jeu, c'est cruel. Mais il ne faut pas oublier le bon parcours, les gars ont été exemplaires." Comme en 2005 face à Sedan, l'aventure se termine en seizième de finale pour l'USM.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess