Football

Coupe de France - Girondins de Bordeaux : battre Dijon pour garder la dynamique

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mardi 31 janvier 2017 à 7:00

Fin novembre, il avait fallu un doublé tardif de François Kamano pour battre Dijon (3-2)
Fin novembre, il avait fallu un doublé tardif de François Kamano pour battre Dijon (3-2) © Maxppp - MaxPPP

Les Girondins accueillent Dijon ce mardi (18h) au Matmut Atlantique pour les 16èmes de finale. Au delà de la qualification, Bordeaux va tenter de poursuivre sur la lancée d'un début d'année plutôt encourageant.

Bien sûr il y a eu cette claque (1-4) face à Paris qui les a privés de finale en coupe de la Ligue. Mais les Girondins font pour l'instant bonne figure en 2017. Deux victoires de rang en championnat, dont celle de samedi à Nancy (0-2), leur ont permis de se replacer dans la Ligue Europa avant un match important samedi face à Rennes, l'un de leurs adversaires directs. Un match qu'ils vont tenter de préparer au mieux en décrochant une qualification en coupe de France.

A ce stade il est bien trop tôt pour parler d'objectif mais cette compétition doit servir à maintenir cette dynamique naissante. Le test de ce mardi sera intéressant. D'abord parce que Dijon est invaincu en ce début d'année et qu'il vient d'aller chercher à Lorient une précieuse victoire dans l'optique du maintien.

Carrasso revient dans la cage

Ensuite parce qu'on se souvient que, fin novembre, Bordeaux avait eu toutes les peines du monde à se débarrasser des Bourguignons (3-2). Il avait fallu un doublé tardif de François Kamano pour sauver une équipe girondine qui a l'occasion de montrer qu'elle a gagné en maîtrise et en efficacité.

Cédric Carrasso, ici lors du match de début de saison au Parc des Princes. - Maxppp
Cédric Carrasso, ici lors du match de début de saison au Parc des Princes. © Maxppp - MaxPPP

Cette rencontre marquera aussi le retour à la compétition de Cédric Carrasso. Blessé à un genou cet automne, il n'a plus joué depuis le 22 octobre. C'était en championnat face à Nancy.

A la même heure, nos voisins de Bergerac défient les pros du Racing Club de Lens. Les deux affiches du jour opposeront Lille à Nantes et Marseille à Lyon.