Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

Coupe de France : les Girondins de Bordeaux piégés par Le Havre (0-1)

dimanche 6 janvier 2019 à 19:05 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Faute d'avoir su concrétiser sa domination des vingt premières minutes, Bordeaux s'est fait surprendre et a été éliminé ce dimanche dès les 32èmes de finale. Il devra prendre sa revanche face aux Normands mercredi en coupe de la Ligue. Sinon, sa saison risque d'être longue.

Plasil et Jovanovic à la lutte avec Youga.
Plasil et Jovanovic à la lutte avec Youga. © Maxppp - MaxPPP

Bordeaux, France

Comme l'an dernier, Bordeaux ne disputera pas les seizièmes de finale de la coupe de France. Éliminés sans gloire à Granville en 2018, il a connu la même mésaventure en 2019. L'année débute mal.

Une occasion, un but

Le début de match est à sens unique, Bordeaux s'installe dans le camp normand. Mais Thuram fait bonne garde. D'abord sur une tête de Kounde, puis sur celle de Briand et enfin sur une frappe de De Préville. Et quand le gardien havrais semble battu, c'est Basic qui rate de peu le cadre.

Après cette bonne entame, Bordeaux s'endort mais Le Havre, inoffensif, n'en profite pas (0-0, 45ème).

Au retour des vestiaires c'est la douche froide pour les courageux supporters bordelais. Le ballon navigue devant la défense et Assifuah ajuste Costil (0-1, 47ème). Bordeaux tente de repartir, Ricardo fait rentrer Karamoh puis Cornelius. Mais rien n'y fait. Sans jus et sans idées, les Bordelais se heurtent à une équipe normande qui aura fait le match de coupe parfait à l'extérieur.

Basic, tendre gaucher

Titularisé pour la deuxième fois de la saison, Toma Basic a vécu un match à l'image de celui livré par Bordeaux. D'abord intéressant, le Croate a fait parler la justesse de son pied gauche pour orienter le jeu et causer des frayeurs à Thuram sur une frappe de peu à côté. Mais celui qui avait offert la qualification en coupe de la Ligue à Dijon (0-1) a ensuite baissé de pied. Sans doute placé trop loin de ses attaquants, il a souffert dans le duel physique, s'est peu à peu essoufflé et a commencé à rater des gestes techniques. Preuve qu'à 22 ans, et malgré un potentiel certain, l'ancien joueur de Split a encore besoin de grandir.

La réaction