Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : L'US Granville en Coupe de France

Coupe de France : l'US Granville est magique !

mercredi 10 février 2016 à 4:55 Par Pierre Coquelin et Anthony Raimbault, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Les footballeurs granvillais décrochent leur ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France ! Deuxièmes de leur groupe de CFA2, les hommes de Johan Gallon se sont imposés 1-0 après prolongation face à Bourg-en-Bresse, 11e de Ligue 2.

Les 3200 spectateurs du stade Louis-Dior aux anges
Les 3200 spectateurs du stade Louis-Dior aux anges © Maxppp - Stéphane Geufroi

Granville, France

C'est historique ! Petit Poucet de ces 8es de finale, les joueurs de l'US Granville ont une nouvelle fois frappé un grand coup dans leur stade Louis-Dior. Après avoir sorti Laval (L2), Sarreguemines (CFA2), c'est donc au tour de Bourg-en-Bresse (L2) de subir la loi des hommes de Johan Gallon. Une victoire 1-0 qui a mis du temps à se dessiner. Et un match qui s'est fait lui-même désirer.

"Le match va se jouer, sous réserve"

Le problème du stade résolu, un autre s'est greffé ces derniers jours : la météo. La Manche balayée par une tempête. Et un terrain gorgé d'eau. A 2h30 du coup d'envoi, les délégués font leur inspection. "C'est jouable". Mais ce ne sont pas eux qui ont le dernier mot. C'est à l'arbitre de décider.  Vers 19h, la décision tombe : "le match va se jouer, sous réserve". Entendez : si la situation ne se dégrade pas trop.

Dans les travées de Louis-Dior, les supporters se mêlent aux carnavaliers. La fête commence. Les drapeaux normands sont de sortie. Ce soir, c'est le grand soir pour les Granvillais.

Comme à leur habitude, les Granvillais se portent aux avants-postes dès le début de cette rencontre. Et les Bressans montrent des signes d'énervement. Les fautes s'enchaînent, le milieu de terrain burgien Aliou Dembélé écope d'un carton jaune... Puis c'est au tour de l'entraîneur bressan Hervé Della Maggiore d'être exclu (17e, 0-0).

Des Manchois sans complexes

Au cours de cette première mi-temps, Bourg-en-Bresse domine en terme d'occasions, avec notamment deux face-à-face (14e, 21e), à chaque fois remportés par Clément Daoudou, le portier manchois. Mais sur le plan de la domination territoriale, ce sont les Granvillais qui sont devant.

Pour le moment, je ne réalise pas. C'est des moments inoubliables dans une carrière. C'est la magie de cette compétition. Vous vous rendez compte ? on est dans les 8 derniers clubs français ! On est la 5e équipe de CFA2 de toute l'histoire de la Coupe de France à atteindre les quarts de finale" - Johan Gallon

En seconde période, les joueurs de l'Ain se réveillent. Et se montrent plus pressants sur les cages manchoises. Après une partie de billard, Mickael Alphonse hérite du ballon aux 6 mètres... Mais sa frappe en déséquilibre termine à côté (66e, 0-0). Nouvelle alerte cette fois avec Lakdar Boussaha, mais Clément Daoudou s'interpose (80e, 0-0). A la fin du temps réglementaire, les deux équipes sont toujours dos à dos : 0-0.

Grâce à son but, Tommy Untereiner a libéré les Granvillais - Maxppp
Grâce à son but, Tommy Untereiner a libéré les Granvillais © Maxppp - Stéphane Geufroi

La délivrance signée Untereiner

La prolongation débute tambour battant pour les joueurs granvillais. L'intenable Florian Jégu est proche de marquer le but de l'année avec une frappe demi-volée aux 20 mètres, qui s'écrase sur le poteau (92e). Puis, le but granvillais : entré en cours de jeu, l'ailier Tony Lambard se bat côté droit. Il arrive à centrer pour l'attaquant Tommy Untereiner qui coupe au premier poteau 97e, 1-0). Florian Jégu est proche de doubler la mise, mais loupe son duel avec Sébastien Callamand (117e). Les Bressans sont proches d'égaliser à la 120e minute, mais la frappe d'Alphonse termine à côté.

"Un petit Marseille à d'Ornano"

Après Laval, c'est donc une deuxième équipe de Ligue 2 qui tombe face aux amateurs granvillais. Les Manchois s'offrent un ticket pour les quarts de finale. "Pour le moment, je ne réalise pas. C'est des moments inoubliables dans une carrière. C'est la magie de cette compétition. Vous vous rendez compte ? on est dans les 8 derniers clubs français ! On est la 5e équipe de CFA2 de toute l'histoire de la Coupe de France à atteindre les quarts de finale", explique Johan Gallon. "On ne sait pas ce qu'on fait là, mais tant pis pour les autres", s'amuse le coprésident Fabrice Clément.

Fabrice Clément : "On ne sait pas ce qu'on fout là, mais on y est !"

Des Granvillais qui connaîtront leur adversaire en quarts à l'issue  du tirage au sort ce mercredi soir. "On espère tirer une Ligue 1", commentent les supporters. "Un petit Marseille à d'Ornano, ce serait pas mal", sourit avec envie Tony Lambard. des quarts de finale qui se dérouleront les 1er et 2 mars.

Matthias Jouan : "On a fait un match pour se qualifier"

Johan Gallon : "Vous vous rendez compte ? On est dans les 8 dernières équipes !"