Football DOSSIER : Ligue 2 : toute la saison 2016-2017 du HAC

Coupe de France : Le Havre n'a plus le droit au couac

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 10 novembre 2016 à 19:28

Le HAC veut chasser cette malédiction qui consiste à se faire sortir rapidement par des équipes inférieures
Le HAC veut chasser cette malédiction qui consiste à se faire sortir rapidement par des équipes inférieures © Maxppp - Thomas Lo Presti

Le Havre (L2) fait son entrée en Coupe de France ce week-end, à l'occasion du septième tour. Habitués à se faire sortir prématurément par des équipes amateurs, ces dernières saisons, les Ciel et Marine n'auront pas le droit de se rater face au FC Grand Quevilly (DH).

Humiliés lors du deuxième tour de la Coupe de la Ligue par Châteauroux (Nat), cette saison (2-5), les Ciel et Marine vont tenter de se racheter en Coupe de France. Les normands débutent ce samedi, à l'occasion du 7ème tour. Un déplacement sur la pelouse du Stade Diochon (Rouen) pour affronter le FC Grand Quevilly, club de DH, soit 4 divisions en dessous.

Jérôme Dutitre, ancien entraîneur de Saint-Omer : "Quand une équipe rencontre un club inférieur, la chose dont elle doit se méfier, c'est d'elle même."

Les normands, vainqueurs de la Coupe de France en 1959, sont attendus au tournant, notamment par leur supporters. En effet, voilà trois ans que le HAC n'arrive plus à passer le 7ème ou le 8ème tour, dans cette compétition. Maudit, ces dernières années, le club de Ligue 2 se fait souvent sortir par des clubs amateurs - Bertrand Queneutte :

Explications - Bertrand Queneutte

Jérôme Dutitre, ancien entraîneur de Saint-Omer : "Je pensais que certains joueurs allaient se dire : il y a un nouvel entraîneur, il faut que je sois à la hauteur sur ce match. C'est ce que je redoutais le plus, avec l'arrivée de Bob Bradley. Et finalement, je n'ai pas été convaincu par certains joueurs. Après, cette équipe du Havre n'a pas été attentive sur un coup de pied arrêté, sur le premier but. Et c'est difficile quand on est mené 1-0 par une équipe amateur de revenir".

Lors de la saison 2013/2014, les havrais avaient été sortis par un club de DH, Saint-Amand -les-Eaux, au septième tour - Maxppp
Lors de la saison 2013/2014, les havrais avaient été sortis par un club de DH, Saint-Amand -les-Eaux, au septième tour © Maxppp - Didier Crasnault

Sur les trois dernières saisons, les bourreaux du HAC étaient des pensionnaires de DH (2-0,Saint-Omer ; 1-0, Saint-Amand-les-Eaux) et de National (2-0, Boulogne-sur-mer). Saint-Amand-les-Eaux, dont l'entraîneur adjoint, Jean-Paul Bourgeois, se souvient du miracle pour son club. Et de l'attitude des joueurs havrais. Il estime que les siens étaient parfaitement parvenus à contrecarrer les plans normands. Il répond à Bertrand Queneutte :

Jean-Paul Bourgeois, entraîneur adjoint à Saint-Amand-les-Eaux : "Les équipes de ce niveau là (Le Havre) ont souvent un jeu stéréotypé. Quand on arrive à les contrecarrer, c'est fini..."

Jean-Paul Bourgeois, avec Bertrand Queneutte

Jérôme Dutitre, l'expérience en plus...

Il faut souligner que le club de Saint-Omer, la saison passée, avait sans doute bénéficié d'un atout supplémentaire : l'expérience de son entraîneur. En effet, Jérôme Dutitre était l'un des attaquants de Calais, lors de l'épopée du club nordiste en 2000. Il avait même marqué le but de la finale de Coupe de France perdue (2-1) contre Nantes, au Stade de France :

Jérôme Dutitre, avec Bertrand Queneutte

Coupe de France : FC Grand Quevilly - Le Havre, c'est ce samedi 12 novembre, à partir de 17h45, et c'est uniquement sur France Normandie, avec Bertrand Queneutte et Alexis Bertin, en direct et en intégralité.