Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe de France - Hors sujet à Angers, En Avant de Guingamp ne verra pas le stade de France

Guingamp, France

En Avant de Guingamp s'est incliné 2-0 à Angers en demi-finale de la coupe de France. Mangani avait ouvert le score à la 38e, et Toko Ekambi a tué le suspense à la 92e. Malgré un manque cruel d'imagination, Guingamp aurait pu forcer la prolongation mais Briand a vu son pénalty repoussé à la 88e.

Christophe Kerbrat saluant les 700 supporteurs guingampais présents
Christophe Kerbrat saluant les 700 supporteurs guingampais présents © Maxppp - Nicolas Créach / Le Télégramme

Pour la seconde fois en trois ans, Guingamp a butté sur la dernière marche menant au Stade de France. Ce mardi, les Guingampais ont livré une prestation bien trop moyenne pour espérer mieux. Et c'est donc Angers qui vivra sa première finale de coupe de France depuis 1957.

Marçal fautif sur le premier but angevin

En première période, les Guingampais sont visiblement très crispés. De très nombreuses fautes, et un manque cruel d'imagination offensive, font qu'En Avant butte sans cesse sur le bloc angevin. Les hommes d'Antoine Koumbouaré ne cadrent pas un seul tir. Le plus rageant, c'est qu'Angers ne fait pas non plus un grand match, mais le SCO est capable de s'arracher en contre attaque. Sur l'une d'elle, Marçal se fait éliminer tout seul et laisse filer Bamba, ensuite passeur décisif pour Mangani malgré le retour en catastrophe de Didot (1-0, 38e). Il faut ensuite une intervention de Johsson, en catastrophe devant Berrigaud pour empêcher le 2-0.

Briand voit son pénalty repoussé

Guingamp revient des vestiaires avec le même 4-3-3. Et le même constat d'impuissance en deuxième période, malgré une nette possession de balle. Le bloc angevin ne se fissure pas, et la soirée tourne au cauchemar quand Marçal doit sortir, visiblement sur blessure. Repositionné en 4-4-2, le sort vient en aide de Guingamp quand l'arbitre accorde un penalty très généreux pour une main de N'Doye sur un centre de Mendy. Malheureusement, comme un signe que rien peut aller ce soir, Letellier dévie le tir de Briand sur le poteau. Le second but de Toko Ekambi relève de l'anecdote, même s'il est offert sur une plateau par une perte de balle de Deaux, plein axe, à vingt mètres.

Il ne reste plus que quatre matchs cette saison à Guingamp, dont trois à Roudourou, pour remplir l'objectif d'aller chercher le Top 10 en Ligue 1. Mais ce match à Angers a, une fois encore, démontré les grandes difficultés rencontrées par En Avant, loin de chez lui en 2017 (neuf défaites en onze déplacements).

Les réactions

Antoine Kombouaré après la défaite à Angers

Christophe Kerbrat : "Angers ce soir, c'était nous contre Monaco il y a trois ans... Sur le premier but, il y a une demi erreur de notre part, c'est la seule du match, et on l'a paye. Ce penalty est venu en fin de match, mais ce n'était pas pour nous ce soir. C'est dommage car je ne nous trouvais pas en dessous physiquement. A Guingamp, il faut rester optimiste : 10e de Ligue 1, demi en coupe de France, quart de coupe de la Ligue... il nous reste quatre match pour que la saison ne devienne pas moyenne. Ce sera compliqué de remettre les têtes à l'endroit, mais il le faudra."

Jimmy Briand : "Ce pénalty est une vraie déception. Pas personnelle, je suis grand et je m'en relèverai, mais une déception pour l'équipe, le staff et le public... je n'étais pas plus tendu que d'habitude au moment de tirer. Le tireur, c'est moi, j'assume... mais le gardien fait un bel arrêt. "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess