Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : Coupe de France de football

Coupe de France - L'ASM Belfort entre tongs et crampons en Guadeloupe

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Les footballeurs de l'ASM Belfort passent toute la semaine en Guadeloupe. Pour se préparer à y disputer le 8ème tour de la coupe de France. Un voyage sportif et touristique pour le club de la Cité du Lion. Entre tongs et crampons, il faudra bien choisir pour assurer la qualification !

Dépaysement garanti pour les footballeurs de l'ASM Belfort en déplacement en Guadeloupe pour le 8ème tour de la coupe de France
Dépaysement garanti pour les footballeurs de l'ASM Belfort en déplacement en Guadeloupe pour le 8ème tour de la coupe de France © Maxppp - Peter Schickert

Belfort, France

Cela ressemble à des vacances sportives pour les footballeurs de l'ASM Belfort. L'équipe s'envole, ce lundi après-midi, de l'aéroport d'Orly pour rallier la Guadeloupe. Les Belfortains y affrontent ce samedi le club de Jeunesse Evolution basé aux Abymes, juste à côté de Pointe-à-Pitre. C'est pour le compte du 8ème tour de la coupe de France. Le déplacement s'étale sur une semaine pour avoir le temps de s'acclimater mais aussi de profiter du paysage. L'ASM Belfort est abonnée aux matches en Outre-mer. Il y avait eu un voyage à Tahiti en 2013 et en Martinique en 2017.   

"C'est la première fois que je prends l'avion" -Daniel Charyk, intendant de l'ASM Belfort

A l'ASM Belfort, ce déplacement en Guadeloupe fait un heureux parmi les heureux. Daniel Charyk est l'intendant de l'équipe. Ce voyage aux Antilles est juste un cadeau du ciel  "C'est la première fois que je vais prendre l'avion, ce sera une première à bientôt 60 ans. Et une visite dans les îles, c'est pareil, c'est de l'inédit pour moi !" Evidemment, au moment de faire ses bagages Daniel Charyk n'a rien oublié. "Dans mon sac, j'ai mis quelques t-shirts, quelques shorts, quelques équipements de l'ASM B (mais l'essentiel du matériel et des équipements doit être fourni sur place par la Ligue de Guadeloupe), un maillot de bain, un drap de bain, et une trousse de toilettes, et puis c'est réglé !" Sans oublier les tongs !! "Ah oui les tongs, mais encore que, sur le terrain, si je suis de service au matériel, je serais en baskets et pas en tongs, parce qu'on ne mélange pas entraînement et tourisme !" lâche Daniel !

"On n'y va pas en vacances, mais pour se qualifier" - Thomas Régnier, attaquant de l'ASM Belfort

L'ASM Belfort ne doit, en effet,  pas oublier l'essentiel. Se qualifier pour les 32èmes de finale, objectif avoué du club. Donc chaque chose en son temps pour l'attaquant Thomas Régnier et ses coéquipiers "On était content au moment du tirage au sort d'aller en Guadeloupe, mais on n'y va pas en vacances, on y va pour jouer un match de coupe de France, et se qualifier pour les 32èmes de finale, l'objectif du club. Peut-être qu'après le match, il y aura deux jours de vacances pour en profiter avant notre retour".

En marquant le but de la victoire contre le Gazélec Ajaccio, Thomas Régnier avait offert la qualification à l'ASM Belfort au 7ème tour  - Maxppp
En marquant le but de la victoire contre le Gazélec Ajaccio, Thomas Régnier avait offert la qualification à l'ASM Belfort au 7ème tour © Maxppp - Lionel Vadam / Est Républicain

"Ce ne sera pas la prison, mais pas le n'importe quoi non plus" - Anthony Hacquard, entraîneur de l'ASM Belfort

Anthony Hacquard est un habitué des déplacements en Outre-mer avec Belfort (Tahiti (deux fois même avec Raon l'Etape), Martinique). L'entraîneur de l'ASM B sait donc comment appréhender les quatre jours précédant la rencontre "J'ai la chance de l'avoir fait trois fois en tant que joueur donc je sais les choses à faire et à ne pas faire. Il est très difficile de rester concentré sur le football pendant 5 jours alors que l'on est dans un hôtel avec piscine et la plage à côté. Donc il y aura un cadre à respecter pour les joueurs"

Le coach belfortain sait qu'il va falloir trouver un juste milieu "Ce ne sera pas la prison, mais ce ne sera pas non n'importe quoi. On va essayer de faire ça intelligemment. On va déjà devoir s'acclimater au décalage horaire (5 heures de moins en Guadeloupe) et à la température (environ 30 degrès). On fait aussi ces voyages pour souder le groupe. On n'a pas la chance de faire des stages de pré ou mi-saison, donc ces déplacements lointains permettent d'unir le groupe, et ça compte aussi". 

(de g. à d.) Thomas Régnier, Olivier Bernard, Daniel Charyk et Anthony Hacquard vont laisser la doudoune à la maison - Radio France
(de g. à d.) Thomas Régnier, Olivier Bernard, Daniel Charyk et Anthony Hacquard vont laisser la doudoune à la maison © Radio France - Hervé Blanchard

"L'espadon était bon à Tahiti, j'espère qu'il sera bon aussi en Guadeloupe" -Thomas Régnier

Le coach belfortain n'oublie pas de rappeler que l'objectif reste la qualification pour les 32èmes de finale. L'adversaire, la Jeunesse Evolution basé aux Abymes, juste au nord de Pointe-à-Pitre, évolue en Régionale Une, soit 2 niveaux en-dessous de l'ASM B. Belfort a donc les faveurs des pronostics, d'autant que l'Outre-mer lui porte chance avec une qualification à chacune de ses expéditions. Et si tout se passe bien sur le terrain, les Belfortains pourront savourer leur succès "L'espadon était bon à Tahiti, j'espère qu'il le sera aussi en Guadeloupe !". Attention quand même à l'indigestion en cas d'élimination !!

Le 8ème tour de coupe de France entre Jeunesse Evolution (Guadeloupe) et l'ASM Belfort a lieu ce samedi 7 décembre à 18h (heure locale), soit 23 heures en métropole.

Comme à chaque fois, la délegation belfortaine est limitée à 20 personnes (16 joueurs et 4 membres du staff auquel s'ajoute le directeur administratif mais aux frais du club). C'est la Fédération Française de football qui prend tous les frais de déplacement et d'hébergement en charge.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu