Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France : l'Aviron Bayonnais qualifié au bout du suspense, Anglet éliminé par plus petit

-
Par , France Bleu Pays Basque

Lors du 6e tour de la Coupe de France qu'on disputait ce samedi, les Genets d'Anglet ont été éliminés par Chauray, équipe de Régional. De son côté, l'Aviron Bayonnais s'est qualifié lors des tirs au but à Lège-Cap-Ferret.

À domicile, les Genêts se sont inclinés 2-1 face à l'équipe de Chauray
À domicile, les Genêts se sont inclinés 2-1 face à l'équipe de Chauray © Radio France - Stéphane Garcia

Pays Basque, France

Des destins différents pour les deux clubs basques engagés samedi pour le 6e tour de la Coupe de France de football. Si l'Aviron Bayonnais s'est fait peur mais assure l'essentiel à l'extérieur, avec une qualification lors des tirs au but (1-1), les Genêts d'Anglet tombent à domicile face à une équipe de Régional (1-2).

L'Aviron aux tirs au but

L'entame est idéale pour Bayonne. À la 7e minute, le milieu offensif Gary Bourhis inscrit le premier but de ce match, d'une volée du pied droit. La première période est plutôt bien gérée par les Bayonnais qui vont s'incliner à la 42e minute. Lège-Cap-Ferret égalise (1-1). Un score et un match âpre, où les deux équipes vont se rendre coup pour coup, tenter de trouver la faille, sans jamais y parvenir. Les prolongations ne donnant rien, ce sont les tirs au but qui ont départagé les deux formations, et à ce petit jeu là, l'Aviron Bayonnais parvient à arracher à l'extérieur sa qualification pour le 7e tour de la Coupe de France.

Erwan Lannuzel, entraîneur de l'Aviron : "Il y a de la satisfaction, parce qu'on se qualifie, parce que le contenue a été intéressant pendant 120 minutes, même si on avait un projet de jeu différent de d'habitude sur cette rencontre. Même si on encaisse un but avant la pause, on reste calme, et on a su continuer sur notre plan. Le reste du match a été équilibré, mais on ne s'est pas affolé. On a été capable de gérer nos émotions, d'aller jusqu'au bout [...] Je suis fier, et soulagé, pour les joueurs."

La semaine prochaine, l'Aviron Bayonnais affrontera Arcachon pour enclencher une nouvelle dynamique, et pourquoi pas, se sortir du ventre mou de National 3.

Les Genêts "sans envie"

Les conditions étaient idéales, ou presque, pour les Genêts d'Anglet (N3) au moment d'attaquer ce 6e tour. Réception à Choisy, devant des centaines de spectateurs et face à une équipe de R1. Mais le piège s'est refermé sur les Angloys, battus 2 buts à 1 face aux Deux-Sévriens. Malgré un bon début de match, les Genêts ne trouvent pas la faille, à l'image d'un poteau de Pierre Maubaret à la sixième minute. Ils le paieront, suite à une ballon repris à l'entrée de la surface par Hicham Trachi qui, d'un extérieur du pied droit, va ouvrir le score. Juste avant la pause, Anglet égalisera grâce à Zakaria Fdaouch d'une frappe enroulée à gauche de la surface de réparation (45e, 1-1). Mais rapidement, en deuxième période, Chauray va prendre les devants. Le doublé pour Trachi qui offre la qualification aux visiteurs.

Cédric Pardeilhan, entraîneur des Genêts d'Anglet : "On n'a pas fait ce qu'il fallait pour gagner le match. À partir de là, c'est plus compliqué, même face à une équipe d'un échelon inférieur. Chauray a été meilleur que nous, à 10 contre 11 ça a été encore plus difficile. J'ai certainement dû fauter dans les choix que j'ai fait, ma composition ou ce que j'ai pu dire aux joueurs avant ce match, on se contente donc du minimum mais ça ne suffit pas. C'est une grosse déception pour tout le club et les personnes qui nous entourent, et j'espère que tout le monde fera sa propre autocritique pour qu'on puisse se relancer en championnat."

Pour les Genêts, il va falloir relever la tête dès samedi prochain en N3 avec la réception des Girondins de Bordeaux 2.

Biarritz, le Petit Poucet basque

Dimanche 27 octobre, la JA de Biarritz, se déplace à Niort contre le leader de la poule A de R1. "On ne sera pas favoris, mais je sais et je compte sur les joueurs pour être motivés", explique le coach biarrot Fabien Genet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu