Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe de France : la magie de la coupe n'opère pas à Dieppe, piégé par Evreux

Le FC Dieppe, auteur d'un remarquable parcours la saison dernière, sort dès le quatrième tour de la Coupe de France. Battus aux tirs aux buts par Evreux, les Harengs peuvent s'en vouloir.

Dieppe et Evreux avant leur affrontement.
Dieppe et Evreux avant leur affrontement. © Radio France - Théophile Pedrola

Retrouver la Coupe de France au stade Jean-Dasnias, c'est sentir à nouveau le parfum du formidable parcours du FC Dieppe de la saison dernière. Lens, entre autres, y était tombé au combat. 

Ce samedi 3 octobre, les Dieppois recevaient Evreux, pour le choc de ce quatrième tour, entre deux formations de National 3. 

Les Harengs, poussés par leur bruyant public ont très vite pris le dessus, avec les meilleures occasions et une nette supériorité dans le jeu. On se disait que le match allait basculer du côté du FCD quand l'EFC 27 a été réduit à dix, pour un carton rouge un peu bête de Niakaté (33e), qui a envoyé trop violemment le ballon en touche, près de l'arbitre.

Mais Dieppe n'a pas pris le dessus au tableau d'affichage. Et Evreux en a profité, en ouvrant le score sur un penalty logiquement sifflé par l'arbitre (0-1, 53e). Les Harengs, abattus mais pas vaincus ont recollé au score, sur un splendide coup-franc de Mortoire (1-1 74e). Evreux, réduit à dix depuis plus d'une mi-temps, a bien résisté et n'a pas encaissé un fatal deuxième but. 

Les nerfs se sont tendus au fil des minutes, et les acteurs de ce match ont parfois offerts de piètres séquences, entre poussettes, intimidations et insultes. Les membres des deux staffs sortant très souvent de leurs zones techniques pour aller s'invectiver. Difficile pour l'arbitre de tenir le match. L'entraîneur d'Evreux, Romaric Bultel évoque "des insultes, des propos vulgaires d'un membre du FC Dieppe... Mais ce n'est qu'une minorité. Il y a des tensions parce que c'est la Coupe de France et qu'il y a l'élimination au bout. On a quand même été très bien accueillis." Les tensions semblaient pourtant surtout venir du banc ébroicien. Pour l'entraîneur, Guillaume Gonel, il faut les relativiser : "C'est comme un derby, il y a une petite rivalité, on le sait, entre Dieppe, Rouen, Evreux... Mais ce n'est pas méchant, cela reste anecdotique."

Pas de prolongations, c'est la nouvelle règle. Ce sont les tirs aux buts qui ont départagé les deux équipes. Et à cet exercice, ou loterie, c'est selon, c'est Evreux qui s'est imposé (5-3). "C'est une grosse déception, souffle Guillaume Gonel. On a eu les occasions, on n'a pas été efficaces. On a fait le match qu'il fallait, c'est très frustrant. Le week-end va être compliqué. On loupe la qualification, nous. Evreux ne vient pas la chercher..."

L'EFC 27 savoure sa victoire : On est venus en mission, admet Romaric Bultel. Normalement on propose plus de jeu, mais là, on affrontait Dieppe, qui est solide, surtout chez eux, avec un beau public. Donc on a plus fermé, on a la chance de saisir un penalty ! C'est bien pour les garçons, qui sont merveilleux en séance."

Ecoutez le reportage de France Bleu à Dieppe

Le Grand Angle sport de France Bleu Normandie : chaque samedi et dimanche, à 8h45 et 11h03, retrouvez le grand angle de la rédaction. Le grand match du jour, l'histoire du week-end. Le sport par le prisme de ses acteurs, et des supporters.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess