Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Coupe de France de football

Coupe de France : "le pire des scénarios" pour Le Puy-en-Velay éliminé aux tirs au buts par Colomiers

samedi 6 janvier 2018 à 21:42 Par Jules Brelaz, France Bleu Saint-Étienne Loire

Immense déception pour les footballeurs du Puy-*en-Velay (Haute-Loire) éliminés samedi soir en 32e de finale de Coupe de France. Les Ponots ont résisté jusqu'à la fin du temps réglementaire (1-1), avant de s'incliner aux tirs aux buts (4:2) à Colomiers (Haute-Garonne).

Les footballeurs du Puy (en rouge), battus aux tirs aux buts par Colomiers en 32ème de finale de Coupe de France.
Les footballeurs du Puy (en rouge), battus aux tirs aux buts par Colomiers en 32ème de finale de Coupe de France. © Maxppp - VALENTINE CHAPUIS

Le Puy-en-Velay, France

Encore une fois. L'aventure en Coupe de France s'arrête en 32 de finale pour les Ponots. Les footballeurs du Puy-en-Velay, 8e de leur poule de National 2, affrontaient samedi soir l'US Colomiers, un club qui évolue dans la même division mais qui lui caracole en tête de sa poule. 

"Finir comme ça, c'était le pire des scénarios ! On méritait mieux." — Joachim Ichane, défenseur du Puy-en-Velay

Au bout du suspense et des prolongations (1-1), les Ponots se sont inclinés à la séance des tirs au buts (4-2). Les Haut-Garonnais avaient ouvert la marque à la 63e minute sur un pénalty de Kévin Cardinali, avant l'égalisation des Altiligériens à 20 minutes de la fin du temps réglementaire grâce à un but de Tony Patrao.

Les joueurs ont fait l'effort de revenir à 1 partout. ils ont fait le match qui fallait. C'est difficile de perdre comme ça. C'est un peu comme à la loterie. (Roland Vieira, entraîneur du Puy Foot 43)

L'histoire se répète au Puy

L'histoire est décidément taquine pour les footballeurs du Puy Foot 43. Cela faisait 32 ans qu'ils n'avaient plus franchi les 32e de finale de Coupe de France. La dernière fois qu'ils avaient atteint les 16ème de finale, c'était lors de la saison 1974-1975, avant d'être éliminés par l'AS Saint-Etienne. 

LIRE AUSSI - Coupe de France, le Puy en veut encore ! 

Les Altiligériens ont malgré tout pu compter samedi soir sur le soutien d'une quinzaine de supporters, les Ultras Aniciens, qui avaient fait le déplacement à Colomiers.