Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : Coupe de France de football

Coupe de France : le stade Bonal, théâtre des rêves pour Belfort

L'ASM Belfort aura toute une région derrière elle ce mardi. Dans un stade Bonal qui pourrait afficher complet, les footballeurs belfortains affrontent le Stade rennais, tenant du titre, en quart de finale de la coupe de France.

Les joueurs de l'ASM Belfort transcendés par la coupe de France rêvent d'un nouvel exploit pour aller en demi-finale
Les joueurs de l'ASM Belfort transcendés par la coupe de France rêvent d'un nouvel exploit pour aller en demi-finale © Radio France - Hervé Blanchard

Ce mardi à 20h55, les Lions seront lâchés dans l'arène de Bonal. Les footballeurs de l'ASM Belfort visent un nouvel exploit en quart de finale de la coupe de France. Après avoir sorti Montpellier en 8e de finale, ils vont s'attaquer à une autre montagne de Ligue Un : Rennes, 3e et tenant du titre. La rencontre ne se jouera pas au stade Serzian mais au stade Bonal.  " On va être motivé par l'événement. Les chances sont à chaque fois infimes. On joue un européen qui a 70 millions de budget mais il n'y a que la magie de la coupe pour nous donner autant d'émotions. Si on prend un but au bout de dix minutes, c'est sûr que ce ne sera plus le même match. Si on leur laisse la moindre opportunité, ils vont la saisir. Le match parfait, ce serait de les pousser aux prolongations et aux pénalties", confie Thomas Régnier, attaquant et capitaine de l'ASM Belfort.

Bonal devrait afficher complet  

A la veille de cette affiche, le stade Bonal devrait être plein ce mardi soir : 17 500 billets ont déjà été écoulés à la veille de la rencontre. On devrait donc approcher les 20 000 spectateurs au coup d'envoi car la vente de billets va se poursuivre jusqu'au coup d'envoi

Les Belfortains ont pu s'y entraîner ce lundi pour prendre leurs marques. " Il y aura un stade, avec du public et de l'effervescence à appréhender. On aura du mal à communiquer. Mais on ne sera pas non plus jeté dans la fosse aux lions. Les lions, c'est nous. On sera à fond !", explique l'entraîneur belfortain Anthony Hacquard.

Les mêmes habitudes que contre Nancy et Montpellier

A Belfort, on ne change pas les habitudes. Le rituel qui a porté bonheur aux joueurs contre Nancy et Montpellier sera le même ce mardi. Les joueurs ont rendez-vous à midi dans un grand hôtel belfortain. Ils déjeuneront ensemble après une petite balade puis iront se reposer dans leur chambre. 

 Le milieu de terrain Isaak Umbdenstock et son entraîneur Anthony Hacquard en conférence de presse à la veille d'affronter Rennes  - Radio France
Le milieu de terrain Isaak Umbdenstock et son entraîneur Anthony Hacquard en conférence de presse à la veille d'affronter Rennes © Radio France - Nicolas Wilhelm

" On reste sur Belfort. Ca ne sert à rien d'arriver quatre heures avant au stade pour faire le match avant. La préparation est la même que face à Nancy et Montpellier. Le calme avant la tempête !?", indique Anthony Hacquard.

Une préparation au calme, c'est l'idéal pour Isaak Umbdenstock." On déjeune tous ensemble. Ensuite, on a nos chambres à disposition pour faire le sieste ou regarder la télé. Chacun se prépare à sa manière. Cela risque d'être long mais il faut rester calme. Nous sommes les petits poucets. Ca va être une journée mémorable", espère le milieu de terrain prêté par Sochaux à l'ASMB jusqu'en fin de saison. 

Les Belfortains grimperont dans leur bus vers 18h30 pour prendre la direction du stade Bonal prêt à vibrer pour eux. Ils occuperont le vestiaire de Sochaux.

Rennes a du respect pour Belfort

Rennes, tenant du titre, va donc disputer contre les amateurs belfortains un deuxième quart de finale de coupe de France consécutif. Une chance que les Bretons 3e de Ligue Un se sont offerte et qu'ils ne devront pas gâcher ce mardi au stade Bonal. " Il y a toujours de la pression avant un match, surtout un quart de finale de coupe de France. On va tout mettre en œuvre pour réaliser ce que Nancy et Montpellier n’ont pas réussi à faire face à Belfort, qui a aussi sorti le Gazélec Ajaccio. Ils sont capables de réaliser des exploits. Nous aurons une équipe surmotivée en face de nous et dans un stade plein. Il y aura forcément de la ferveur derrière Belfort, c’est une équipe qui le mérite", indique Julien Stephan. 

Avant ce déplacement, l'entraîneur rennais indique qu'il n'a pas de crainte mais beaucoup de respect pour les amateurs de Nationale 2.

L'entraîneur rennais Julien Stephan se montre prudent avant de défier Belfort    - Maxppp
L'entraîneur rennais Julien Stephan se montre prudent avant de défier Belfort © Maxppp - Marc Ollivier

" _Quand les exploits se répètent, ce n’est pas anodin. Ils sont capables d’élever leur niveau de jeu sur un match. Contre Montpellier, ils ont tenu 120 minutes et n’ont pas craqué physiquement. C’est une équipe avec beaucoup de ressources. Il faudra faire le match parfai_t", explique Julien Stephan. L'entraîneur breton va devoir modifier sa défense : Jérémy Morel est forfait et Damien Da Silva incertain.  

ASM Belfort-Rennes sera à vivre ce mardi soir à partir de 19h15 sur France Bleu Belfort Montbéliard en direct de Bonal. Coup d'envoi 20h55.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu