Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe de France de football

Coupe de France : les amateurs du Velay FC déclarent forfait pour le 6e tour

Il n'y aura pas de derby entre les deux clubs nationaux de Haute-Loire pour le 6e tour de la Coupe de France ce dimanche. Cinq jours avant le match, le président du Velay FC a annoncé le forfait de son club, faute d'entraînement suffisant. Ses joueurs ne sont pas prêts physiquement selon lui.

Les joueurs ne peuvent quasiment pas s'entraîner, notamment depuis la mise en place du couvre-feu
Les joueurs ne peuvent quasiment pas s'entraîner, notamment depuis la mise en place du couvre-feu © Maxppp - Sebastien JARRY

L'annonce a été faite ce mardi aux joueurs et à leur adversaire : le Velay FC déclare forfait pour le match prévu dimanche 31 janvier, le 6e tour de la Coupe de France contre Le Puy Foot 43 Auvergne. Le club amateur a préféré renoncer à ce derby de Haute-Loire faute de préparation physique suffisante selon son président Guillaume Fourcade. "Les garçons ne peuvent pas s'entraîner", regrette Guillaume Fourcade, notamment depuis la mise en place du couvre-feu. Aucune dérogation ne leur a été accordée pour être sur le terrain après 18 heures. Et les douches ne sont toujours pas accessibles. Le président estime donc que les joueurs ne sont pas prêts physiquement à jouer ce match. 

Un risque important de blessure 

Un manque de préparation physique qui peut amener à des blessures. Et là, il est hors de question pour le président de prendre cette responsabilité. "Ce n'est même pas imaginable de dire, oui on a pris le risque de faire les croisés à un gars, de faire une déchirure, de faire un claquage", précise Guillaume Fourcade. 

"Et s'il y a un souci plus grave, qui est responsable ?" - Guillaume Fourcade, président du Velay FC 

Une décision difficile à prendre 

Une décision pas prise "de gaieté de cœur", assure le président du Velay FC. "On n'a jamais imaginé qu'on devrait prendre une décision de savoir si oui ou non, on devrait jouer un match de 6e tour de Coupe de France, qui plus est, un derby comme ça, de la Haute-Loire !" Mais Guillaume Fourcade estime qu'il a dû faire un choix entre le "vouloir", le "pouvoir" et le "devoir" : "Est-ce qu'on doit jouer un match comme ça, dans la période actuelle, dans les préparations physiques actuelles ? Et bien, je ne crois pas parce qu'il y a plein de choses qui sont plus fortes que le foot en ce moment en tout cas". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess