Sports

Coupe de France : les espoirs de la Manche reposent sur trois clubs

Par Pierre Coquelin, France Bleu Cotentin samedi 22 octobre 2016 à 2:01

la coupe de France
la coupe de France © Radio France

Avranches (National), Granville (CFA) et Equeurdreville (DHR) sont les derniers représentants manchois pour ce 6e tour de Coupe de France ce samedi.

Equeurdreville, Petit Poucet repêché

"C'est un grand plaisir de se retrouver à ce niveau là, pour la deuxième année consécutive". L'entraîneur équeurdrevilais Jérôme Bretot ne cache pas son plaisir. Et pourtant, le Petit Poucet de DHR (8e division) revient de loin. Une défaite lors du 5e tour face à Bretteville-sur-Odon, une réserve déposée auprès de la Ligue puis validée (Bretteville avait aligné trop de joueurs mutés) et voilà finalement les Nord-Cotentinois encore en lice. "C'est valorisant pour les joueurs, une mise en avant du club", commente Stéphane Bretot. Face à eux, une nouvelle fois un club du Calvados : le SU Dives, tout juste promu en CFA2 cette saison. Hiérarchiquement trois divisions en dessous, les Equeurdrevillais auront l'avantage de la pelouse dans leur stade Jean-Jaurès : ce sera d'ailleurs le premier match dans cette enceinte new look.
Equeurdreville (DHR) - Dives (CFA2). Coup d'envoi à 18 heures au stade Jean-Jaurès.

Pour Avranches, passer comme une lettre à la Poste face aux PTT Caen

Éliminés en 32es de finale l'an passé face à Saint-Malo, les Avranchinais, 7es de National, veulent revivre les sensations qu'ils ont connues il y a deux ans, lorsque le club s'était hissé jusqu'en 16es de finale. Mais pas question de brûler les étapes. D'abord, il va falloir aller se défaire des redoutables Postiers caennais, 2es de DH. "Peu importe le niveau de l'adversaire. Là, on va rencontrer une équipe de DH, certes, mais qui sera motivée. A nous de rendre non pas la partie facile mais maîtrisée. On aura à faire valoir les trois divisions d'écart", explique l'entraîneur avranchinais Damien Ott. Un match qui risque d'avoir une saveur particulière pour l'Avranchinais Jordan Blondel, ancien de la maison des PTT.

ASPTT Caen (DH) - Avranches (National). Coup d'envoi à 18h30 au stade de La Hache.

Granville, on remet ça ?

Après Carentan (DHR), Vire (DH), il va falloir à nouveau se déplacer pour l'USG. Cette fois, à Deauville, chez un mal classé de Division d'honneur. Mais gare au match piège pour les Granvillais car les joueurs du Calvados ont déjà joué un mauvais tour à un club manchois, Cherbourg, au tour précédent. Les hommes de Johan Gallon espère accrocher un 2e club de DH à leur tableau de chasse cette saison. On se souvient que l'an passé, lors de leur grande épopée, les Sud-Manchois avaient enchaîné cinq clubs de cette catégorie avant d'affronter Laval (L2) en 32es de finale. "C'est un beau challenge, ça nous donne un bon exemple d'héroïsme. A nous de nous en inspirer", explique le président deauvillais Michel Prospéro.

Deauville (DH) - Granville (CFA). Coup d'envoi à 19h30 au stade Commandant-Hébert.

Partager sur :