Football

Coupe de France : qualification historique de Granville pour les huitièmes!

Par Pierre Coquelin et Anthony Raimbault, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin dimanche 24 janvier 2016 à 2:31

© Maxppp - Stéphane Geufroi

L'US Granville (CFA2) a validé son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de France de football. Une victoire 3-1 aux dépens de Sarreguemines (CFA2). Nouveaux petits poucets de la compétition, les hommes de Johan Gallon vont affronter Bourg-en-Bresse (L2) au prochain tour.

Cinquante ans que la Manche attendait un tel moment ! Une équipe du département en huitièmes de finale de la Coupe de France de football. Après l'AS Cherbourg en 1966, c'est donc au tour de l'US Granville version 2015-2016 de faire rêver les Manchois. Mais même au-delà : c'est bel et bien une région qui est derrière les Maritimes.

REVIVEZ TOUS LES BUTS DU MATCH EN LIVE

Dans un stade plein comme un œuf (3200 spectateurs), les Granvillais ont dominé leur sujet. Une excellente entame de la part des hommes de Johan Gallon. "On a une bonne maîtrise sur la première mi-temps, pendant 35 minutes", explique le capitaine Matthias Jouan. Le milieu offensif Robin Théault est le premier à dégainer sur un coup franc (9e), mais pas de quoi inquiéter le portier mosellan Florian Trimborn. Les situations chaudes se multiplient jusqu'à cette 24e minute de jeu. Une percée d'Antoine Péron, qui sert son avant-centre Thomas Vauvy. L'arrière-garde lorraine s'arrête, pensant qu'il y a hors-jeu. Mais l'arbitre fait signe de continuer. Vauvy ajuste Trimborn. 1-0 pour les Manchois et c'est tout un stade explose de joie. 

Le rouleau-compresseur granvillais

Thomas Vauvy est d'ailleurs près de doubler la mise à la 38e minute de jeu, mais sa reprise de la tête est trop molle. Mi-temps : 1-0 pour les Maritimes.

Johan Gallon : "Des moments comme ça dans la vie c'est rare!"

Au retour des vestiaires, les Sarregueminois sont transfigurés. Nul doute que le coach lorrain a dû donner de la voix. Quasi inexistants en première période, ils se procurent la première occasion de ce second acte en la personne de Saïd Idazza (48e). Pour le moment, Granville plie mais ne rompt point. Jusqu'à l'heure de jeu et cette mésentente dans la défense manchoise. Une balle en profondeur anodine. Le gardien Clément Daoudou et son défenseur central Marius Musina ne se comprennent pas. Et la gâchette de choc de Sareguemines, El Hassane M'Barki, en profite pour pousser le ballon dans le but vide (59e, 1-1). Là, c'est au tour du banc lorrain d'exulter... Et aux 3200 spectateurs de commencer à douter.

Match interrompu

Granville reprend peu à peu ses esprits. Et Sarreguemines commence à fatiguer : les trois semaines sans match officiel se font sentir. Il ne reste plus que 6 minutes à jouer. Corner pour les Granvillais tiré par Florian Jégu. Le ballon est prolongé par une tête granvillaise, avant que *Thomas Vauvy ne catapulte le cuir de la tête au fond des filets (84e, 2-1). Le stade se libère. *

L'attaquant granvillais Thomas Vauvy a inscrit un doublé - Maxppp
L'attaquant granvillais Thomas Vauvy a inscrit un doublé © Maxppp - Stéphane Geufroi

Les Lorrains jouent leur va-tout. Sébastien Meyer fait entrer un nouvel attaquant pour peser sur la défense manchoise et revenir à égalité. Mais la forteresse blanche des Granvillais semble infranchissable. Les Lorrains se découvrent. Les espaces se creusent. Et c'et sur un contre que Florian Jégu scelle le destin de cette rencontre. Thomas Vauvy déborde sur le côté gauche et centre pour l'attaquant de poche de l'USG. Il contrôle puis propulse le ballon au fond des cages (90e+2, 3-1).

Les supporters de Granville fous de joie à la fin du match

Certains supporters envahissent la pelouse... Mais le match n'est pas tout à fait fini ! Les joueurs de Sarreguemines décident de retourner aux vestiaires. S'en suit quelques minutes d'incompréhension dans la tribune. L'un des présidents granvillais demande au public de rester calme.

Cinq minutes plus tard, le match reprend. Pour quelques secondes. Avant la délivrance : le public peut enfin fêter la qualification.

Au prochain tour, les Granvillais affronteront Bourg-en-Bresse (L2). Le lieu de la rencontre n'est pas encore défini : le stade Louis-Dior de Granville ou le stade d'Ornano à Caen ? La Fédération va trancher dans les prochains jours. Un match qui est prévu le 9 ou le 10 février prochain.

Matthias Jouan : " C'est magnifique!"

Partager sur :