Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe de France de football

Coupe de France : Saint-Apollinaire, un retour entre joie et colère

-
Par , France Bleu Bourgogne

Deux clubs de football de Côte-d'Or sont engagés en Coupe de France, dimanche 31 janvier : Is/Selongey et Saint-Apollinaire, pour un retour à la compétition après trois mois d'arrêt. La courte préparation a été mouvementée à "St-Apo", avec des gendarmes qui débarquent à l’entraînement.

Deux clubs amateurs de Côte-d'Or sont de retour sur les terrains ce week-end (illustration)
Deux clubs amateurs de Côte-d'Or sont de retour sur les terrains ce week-end (illustration) © Maxppp - Thierry LARRET/MAXPPP

Trois mois après leur dernier match, un confinement et des couvre-feux plus tard, certains clubs de football amateurs sont de retour sur les terrains, dimanche 31 janvier 2021. Ce sont ceux qui sont engagés pour le 6e tour de la Coupe de France. Deux clubs restent engagés en Côte-d'Or : Is/Selongey et Saint-Apollinaire, deux clubs de N3 - le cinquième échelon français. Vu de loin, ça semble plutôt une bonne nouvelle. Le hic ? Ils ont été prévenus de ce retour à la compétition il y a seulement ... une dizaine de jours. Du côté du club de Saint-Apollinaire, les conditions dans lesquelles cette reprise est organisée gâchent un peu la fête. 

Pierre Paulin, le coach de Saint-Apollinaire, parle de la "colère" du foot amateur

Un entraînement interrompu... par les gendarmes ! 

Depuis la reprise en décembre, à "Saint-Apo" comme ailleurs, les entraînements doivent se faire "sans contact". L'effectif étant composé à 100% de joueurs purement amateurs - il n'y a pas de contrats fédéraux - les entraînements se sont déroulés le week-end. Malgré l'annonce de la reprise de la Coupe de France, le club n'a en effet pas pu bénéficier d'une dérogation pour s'entraîner après 18 heures. Pensant avoir finalement obtenu un accord, ils se sont entraînés mardi soir. Conséquence : ils ont vu les gendarmes débarquer

Les gendarmes débarquent à l'entraînement !

"On avait un accord verbal de notre mairie, on avait plus au moins un accord verbal de la Préfecture, mais on attendait le document officiel, on a quand même été s'entraîner, raconte Pierre Paulin, l'entraîneur de l'ASC St-Apollinaire. Au bout d'un quart d'heure, la gendarmerie nous a sorti du terrain. Je pense que quelqu'un a tiré la sonnette d'alarme, et on s'est retrouvé à être évacués par les gendarmes, gentiment, sans soucis, dans la bonne humeur". Aucune amende n'a été dressée. "Ils savent bien qu'on n'était pas là pour faire un foot sauvage", continue le coach, qui parle d'une "situation ubuesque".  

"C'est incroyable, la situation était un peu ubuesque" - Pierre Paulin, entraîneur de Saint-Apollinaire 

Le programme dans la région dimanche 31 janvier 

  • UF Mâconnais (R1) – Is Selongey (N3)
  • Racing Besançon (N3) – ASC St Apollinaire (N3) 
  • FC Morteau Montlebon (N3) – UCS Cosne (R1) 
  • Maconnais UF (R1) – Is Selongey (N3) 
  • Jura Dolois (N3) – Louhans Cuiseaux FC (N2) 
  • Belfort Sud (R1) – Jura Sud Foot (N2) 
  • ASA Vauzelles (R2) – ASM Belfort (N2)
  • Valdahon Vercel (N3) – CA Pontarlier (N3)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess