Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe de France : les espoirs rennais brisés par Saint-Etienne (2-1)

-
Par , France Bleu Armorique

Le Stade Rennais ne retrouvera pas le Stade de France. Les Rouge et Noir se sont inclinés (2-1) ce jeudi en demi-finale de la Coupe de France à Saint-Etienne, sur un but dans le temps additionnel de Ryad Boudebouz.

Devant leur public, les Rennais ont anéanti les espoirs rennais d'aller au Stade de France.
Devant leur public, les Rennais ont anéanti les espoirs rennais d'aller au Stade de France. © AFP - Philippe Desmazes

Et tout ce qui leur avait réussi s'est écroulé sur eux. Envolée, la série de 10 qualifications en Coupe de France. Et puis, les Rennais, qui étaient habituellement si à l'aise dans le temps additionnel, se sont finalement inclinés dans ces minutes supplémentaires. 

Tout a basculé à la 93e minute, lorsque Ryad Boudebouz, de son pied gauche, a nettoyé des 20 mètres le soupirail d'Edouard Mendy, après un raid de Denis Bouanga. Alors que tout semblait parti pour emmener Rennes et Saint-Etienne, qui s'étaient jusque là tenus, à la prolongation. 

Le match

Rennes n'a pas joué cette rencontre comme une demi-finale. "Eux avaient le couteau sous la gorge, c'est ce qu'on aurait dû faire", analysait après le match Edouard Mendy. A défaut de briller, les Rennnais ont pourtant pensé pouvoir compter sur leur efficacité. Parce que c'est quasiment sur leur premier ballon dans la surface qu'ils ont obtenu un penalty, grâce aux appuis de Raphinha, déséquilibré par Saliba. Niang inscrivait son 15e but de la saison, et, à l'issue d'une première mi-temps dominée par Saint-Etienne, on pensait pourtant que les Rennais allaient rentrer aux vestiaires avec l'avantage. Mais Kolodziejczak, d'une tête renversée au premier poteau, allait égaliser (43e). 

En seconde période, les Rennais ont pourtant remis de l'efficacité. Un peu trop même, puisque Camavinga et Del Castillo, déjà avertis, ne sont pas passés loin du rouge. Ils seront tous les deux sortis par Julien Stéphan.  S'il ne s'est pas passé grand chose dans le second acte, les Rouge et Noir avaient pourtant eu déjà un avertissement, sur un double sauvetage de Mendy et Traoré dans les six mètres, quelques secondes avant le but de Boudebouz. 

Le joueur : Camavinga, 68 minutes pas maîtrisées

Tout le monde s'est rappelé, ce jeudi, qu'il n'avait que 17 ans. Pour la première fois depuis son émergence chez les professionnels, l’international espoir n'a pas réussi son match contre un gros. Certes, il a eu quelques gestes de classe, quelques fulgurances pour casser le pressing stéphanois. Certes, sa paire avec Nzonzi a bien régulé le milieu de terrain. 

Mais Camavinga ne s'est pas suffisamment maîtrisé défensivement. Averti logiquement dès la 20e minute pour avoir coupé une contre-attaque de Bouanga, il est ensuite passé près du rouge pour une nouvelle faute sur Bouanga, mais aussi sur sa dernière action, où il pousse trop son ballon et se jette pour le récupérer. Sorti par Stéphan, sans avoir pu exprimer tout son talent (70e).

Les notes

  • Mendy : 6
  • Traoré : 5
  • Gnagnon : 5
  • Da Silva : 4,5
  • Maouassa : 4,5
  • Bourigeaud : 3
  • Camavinga : 4,5
  • Nzonzi : 5
  • Raphinha : 3,5
  • Niang : 4,5
  • Del Castillo : 3,5

Le film du match 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess