Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe de France de football

Coupe de France : Sans complexe, le GFA Rumilly-Vallières veut piéger Toulouse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce mardi à 18h45 à Annecy, les amateurs du GFA Rumilly-Vallières accueillent le Toulouse FC, formation de Ligue 2, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France de football. Un rendez-vous historique pour le club de Haute-Savoie qui, face aux pros, espère bien créer l’exploit.

Ce mardi à 18h45 à Annecy, les amateurs du GFA Rumilly-Vallières (Haute-Savoie) accueillent le Toulouse FC, formation de Ligue 2, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France de football.
Ce mardi à 18h45 à Annecy, les amateurs du GFA Rumilly-Vallières (Haute-Savoie) accueillent le Toulouse FC, formation de Ligue 2, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France de football. © Radio France - Richard Vivion

"Écrivons ensemble l’histoire Bleue." Les banderoles déployées dans l’enceinte du parc des sports d’Annecy (le stade des Grangettes à Rumilly n’est pas homologué pour ce niveau de la Coupe de France) donnent le ton. Le weekend dernier, plusieurs bénévoles du GFA Rumilly-Vallières ont passé de longues heures à habiller l’enceinte annécienne aux couleurs du club de l’Albanais. Tout est prêt pour le grand rendez-vous, un quart de finale de Coupe de France face à un club pro. "C’est fabuleux, on est sur un nuage", souffle Ludovic Jourdain, le directeur sportif du GFA. 

Je travaille dans le BTP (...) tous mes collègues sont derrière moi, c'est incroyable." - Houssame Boinali, joueur du GFA

📻 Avec les Bleus du GFA avant leur quart de finale de Coupe de France

Mardi à 18h45, les amateurs de Rumilly vont défier le Toulouse FC, un club du haut de tableau de Ligue 2. Si le petit poucet est loin d’être favori, il croit en ses chances. 

-
- © Radio France - Virginie Salanson

"40% de chance" de passer selon l'entraîneur du GFA

Fatsah Amghar (entraîneur du GFA) : "Depuis plusieurs matchs, ce qui me surprend le plus chez mes joueurs, c’est l’absence de pression. La motivation, est là mais on n’en rajoute pas non plus. On prend surtout du plaisir, le plaisir du jeu. Profiter de ces moments, se faire plaisir et le jeu doit prendre le dessus sur l’enjeu. Face à Toulouse, _si on a quelques occasions il faudra les mettre au fond_. Il faudra surtout commettre un minimum d’erreurs parce que c’est une équipe de Ligue 2, ce sont des pros et ça ne pardonnera pas... Je pense qu’on a 40 % de chance de passer, un gros 40% (rires). Si on avait joué à Rumilly, j’aurais dit 50% mais là on va s’arrêter à 40%." 

Dur mais abordable 

Dorian Lévêque (arrière et vainqueur de la Coupe de France en 2014 avec Guingamp) : "Quand on arrive en quarts, il faut gagner ! Le plaisir passe par là. C’est bien d’être arrivé jusqu’ici avec ce club amateur, c’est un très beau parcours. Aujourd’hui, on va affronter une Ligue 2 et on sait que cela sera dur mais c’est abordable. La Coupe c’est un état d’esprit et quand vous n’avez pas ça dans le groupe, c’est compliqué d’espérer faire un parcours dans cette compétition. Ce que nous avons fait jusque-là est remarquable, surtout avec une équipe de Nationale 2 où la plupart des mecs bossent la journée et viennent s’entraîner le soir."

Les joueurs du GFA à l'entraînement à Rumilly (Haute-Savoie).
Les joueurs du GFA à l'entraînement à Rumilly (Haute-Savoie). © Radio France - Richard Vivion

Joris Cottin (milieu de terrain du GFA) : "C’est un rêve. Pour moi, c’est la première fois que je vais aussi loin dans la Coupe. Face au TFC, il  va falloir mettre de l’envie. On devra aussi suivre notre plan de jeu et faire le moins d’erreurs possible, parce que face à un club pro, à la moindre faute il y aura but. Mais, il ne faut pas non plus se prendre la tête. Il faudra jouer, mettre de l’envie. Personnellement, je j’ai juste envie de me faire plaisir."

"Une histoire à écrire" 

Jean-Manuel Ribeiro (défenseur central du GFA) : "C’est une Ligue 2, mais c’est surtout une équipe qui a le niveau d’une Ligue. Pour espérer un résultat, nous devrons hausser notre niveau parce que si nous restons à notre niveau de National 2, nous serons mis en difficulté. Il faudra en faire plus, individuellement et collectivement. Il faudra aussi _un supplément d’âme_. Je pense aussi que l’un des facteurs déterminants sera la gestion des émotions. Occulter le contexte de quart de finale et sur 95 minutes, tout est possible. Nous avons une histoire à écrire. En tout cas, on fera tout pour leur donner du fil à retordre et faire en sorte que cela penche en notre faveur."

Le GFA Rumilly-Vallières en quart de finale de la Coupe de France face à Toulouse.
Le GFA Rumilly-Vallières en quart de finale de la Coupe de France face à Toulouse. © Radio France - Richard Vivion

Houssame Boinali (arrière latéral du GFA) : "GFA, c’est une famille, _une famille de guerriers_. On va défendre notre drapeau, nos couleurs et notre région. On ne calcule pas. Le staff nous pousse, comme nos supporters. Même s’ils ne seront pas autour du terrain, ils sont là et nous encouragent sur les réseaux sociaux. On a une famille derrière nous et c’est ça qui fait notre force. Notre objectif est de passer au tour suivant." 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess