Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe de France : quatre raisons d'espérer voir le SM Caen sortir Lyon

Pour la deuxième année de suite, le SM Caen tente ce mercredi soir à 21h de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de France face à Lyon. Match à l'extérieur, difficultés en championnat... les footballeurs caennais sont loin d'être favoris. Voici quelques arguments pour positiver et espérer.

Casimir Ninga et le SM Caen ne sont pas favoris contre Lyon mais ont des raisons d'y croire
Casimir Ninga et le SM Caen ne sont pas favoris contre Lyon mais ont des raisons d'y croire © Maxppp - Stéphane Geufroi

Le SM Caen va tenter ce mercredi soir (21h) de rejoindre pour la deuxième fois de son Histoire les demi-finales de la Coupe de France . Il devra pour cela réaliser un vrai exploit en s'imposant à Lyon.

Si les raisons de douter de la capacité des footballeurs caennais à renverser les Lyonnais ne manquent pas, les raisons d'espérer existent également. Exemple en quatre arguments.

Le SM Caen l'a déjà fait

C'est déjà face à l'Olympique Lyonnais que le SM Caen a écrit l'une des plus belles pages de son histoire en Coupe de France. Les footballeurs caennais avaient éliminé l'O.L en quart de finale sur un but d'Ismaël Diomandé. 

Petit bémol : l'an passé le Stade Malherbe avait l'avantage du terrain et ce mercredi soir Diomandé sera suspendu après son rouge à Toulouse (1-1)

Le SM Caen est plus à l’aise à l’extérieur

En Coupe de France, les footballeurs caennais restent sur six qualifications consécutives loin du Stade d'Ornano.

Leur dernière élimination en déplacement remonte à février 2017 et un voyage à Angers (1-3). Depuis, le SM Caen est toujours passé à l'extérieur (Hazebrouck, Canet-en-Roussillon, Metz, Red Star, Viry-Châtillon et Bastia).

Lyon a la tête ailleurs

... Enfin, on peut l’espérer à l'image du dernier match des Rhodaniens en championnat à Monaco (0-2). 

A la lutte en championnat pour une qualification en Ligue des champions et à quinze jours d’un match retour à Barcelone, les Lyonnais sauront-ils jouer sur tous les tableaux? Les supporters de Caen espèrent que non.

Tout est possible dans le football

Et encore plus en Coupe de France. Calais, Quevilly et Les Herbiers la saison passée ont même atteint la finale en sortant des équipes plus fortes sur le papier que la leur.

La Coupe de France aime faire mentir les pronostics et le SM Caen a ses arguments. Décrochés en terme de points, les footballeurs caennais n'ont jamais lâché un match cette saison en championnat. Quatre fois seulement, ils se sont inclinés par plus d'un but d'écart cette saison en Ligue 1. Signe d'une équipe qui a du cœur.

Le groupe du SM Caen : Erwin Zelazny, Thomas Callens et Brice Samba - Frédéric Guilbert, Jonathan Gradit, Younn Zahary, Alexander Djiku, Paul Baysse et Adama Mbengue - Baïssama Sankoh, Jessy Deminguet, Fayçal Fajr, Saïf-Eddine-Khaoui et Prince Oniangué - Claudio Beauvue, Casimir Ninga, Malik Tchokounté, Evens Joseph et Yacine Bammou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess