Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe de France de football

EN IMAGES - Coupe de France : le FC Rouen éliminé 4-1 par Angers en 16e de finale

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La rencontre était historique pour le FC Rouen. Après Avranches, Orléans et Metz, le FCR a finalement abdiqué face à un nouvel adversaire qui lui était supérieur.Les Rouennais ont été éliminés de la Coupe de France de football par Angers sur le score de 4-1 ce dimanche.

Le stade Diochon affichait complet  et les supporters étaient au rendez-vous ce dimanche 19 janvier 2020.
Le stade Diochon affichait complet et les supporters étaient au rendez-vous ce dimanche 19 janvier 2020. © Corbis - Noémie Lair

Près de 10 000 places avaient été vendues pour ce match, 8 400 assises et 1 600 debout. Le stade Diochon affichait complet et les supporters étaient au rendez-vous ce dimanche 19 janvier 2020 pour ce 16e de finale de la Coupe de France de football. Malgré cette immense attente et la foule qui le portait, le FCR a finalement été éliminé par Angers sur le score de quatre buts à un. 

Les Rouennais avaient été héroïques face à Metz en 32e de finale et il y avait bien des raisons d'y croire. On avait tous envie d'y croire. Même quand, au bout de cinq minutes, le FCR a encaissé un premier but signé Rachid Alioui, on a continué à les encourager. D'ailleurs Adama Sidibé a égalisé à la 13e minute.  Mais ça n'a pas duré longtemps. Les Angevins ont remis ça six minutes plus tard avec une reprise de volée d'El Melali.  Et à la 23e minute, doublé d'El Melali. A la mi-temps, les plus fidèles voulaient encore y croire. 

La seconde période a vu jouer des Rouennais résistants, endurants et multipliant les tentatives mais ça n'a pas suffit. Le quatrième but angevin à la 80e minute (Bahoken) a assommé tout le monde. 

Avec ce parcours en Coupe de France, le club normand, plus que centenaire, a réveillé son glorieux passé. L'entraîneur du SCO Angers a tout de même rendu un bel hommage aux Diables rouges à la sortie des vestiaires : "Je les félicite, ils étaient portés par leurs derniers résultats exceptionnels. Les joueurs étaient prévenus que ce ne serait pas une partie de plaisir. Cette équipe de Rouen n'est pas une équipe de National 2. Ce n'est pas un stade de National 2 et ce n'est pas un public de National 2. Je leur souhaite d'atteindre leurs objectifs et de monter en National."

Après le match les Normands étaient déçus, mais satisfaits de leur beau parcours dans cette compétition, comme l'a prouvé le milieu Mustapha Benzia : "C'est vrai, il ne faut pas se le cacher. On ne s'attendait pas à jouer un seizième de finale, avec un stade rempli... On a montré la qualité du public, du club et du staff. Maintenant il faut penser au championnat. Il reste quatorze matches, quatorze finales, on va savourer ce parcours en Coupe ce (dimanche) soir, puis se remettre au boulot." 

En tant qu'entraîneur, David Giguel était évidemment l'on des plus en peine, et a regretté la très mauvaise entame de ses joueurs : "On a pris des buts que l'on n'avait pas l'habitude de prendre, que ce soit en championnat ou en coupe. On s'est mis en difficulté tous seuls, à cause de ces erreurs inhabituelles. Angers mérite sa qualification." Le coach a toutefois souhaité rendre hommage à ses joueurs : "Ce sont eux, avec leurs prestations, qui ont fait que Diochon était rempli." 

Malheureusement, le week-end s'achève sur l'élimination de tous les clubs normands encore en lice à ce stade de la Coupe de France. Après Granville sorti par l'OM vendredi soir, Gonfreville l'Orcher a bien résisté mais a fini par céder hier, samedi 18 janvier, au stade Océane du Havre contre le Lille OSC (0-2) et le Stade Malherbe Caen s'est fait corriger 5-0 à Montpellier. Personne, chez nous, n'ira voir les 8es de finale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess