Football

Coupe De France de football : une qualification sur le fil des Verts face à l'AC Ajaccio (2-1 a.p)

Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 22 janvier 2016 à 0:03

Bahebeck a inscrit son premier but en Vert.
Bahebeck a inscrit son premier but en Vert. © Maxppp

Geoffroy-Guichard recevait les 16e de finale de coupe de France entre Saint-Étienne et l'AC Ajaccio (Ligue 2). Il a fallu attendre les dernières secondes pour la qualification grâce à Benjamin Corgnet à la 120e. L'ASSE ira le 10 février à Troyes en 8e de finale de Coupe de France. Ouf !

Après le derby gagné aux forceps dimanche soir, la question se posait : y aura-t-il un déclic d'après derby? On l'espérait pour la suite de la saison. Mais le visage que nous a montré l'ASSE ce jeudi soir ne nous rassure pas, même si l'équipe a bien été remaniée par rapport à celle dimanche contre Lyon. Chistophe Galtier a fait confiance une équipe malgré tout solide au niveau de l'expérience : Ruffier, Théophile Catherine, Pogba, Clément, Cohade, Roux. Puis le technicien a fait confiance de nouveau à Brison, Pierre-Gabriel et Bahebeck.

Bahebeck, enfin !

Justement, c'est ce dernier qui va donner un peu de lumière à l'espoir de qualification en 8e de finale. On joue depuis moins de 10 minutes. Sur un troisième corner en faveur des Verts, Valentin Eysseric frappe sa balle qui est déviée de la tête par Jean Christophe Bahebeck. Riffi Mandanda, le frère de Steve,  est lobé. Ouverture du score pour l'AS Saint-Étienne.

>>> Lire aussi "Coupe de France : tous les résultats ce vendredi" 

Bahebeck se montre intéressant dans la première période -moins en seconde- notamment sur une percée dans la surface à la 25e minute avec un ballon mis en corner par Mandanda. Mais au-delà de ça, c'est une mi temps peu éblouissante proposée par les 22 acteurs du soir. Les Verts sont parfois presque nonchalant comme quand Cohade fait une balle en retrait "par dessus la jambe" qui a bien failli être récupérer ou même sur la perte de balle d'Eysseric qui aurait pu donner l'égalisation à Ajaccio si Ruffier n'était pas intervenu. Les Verts se disent ils que c'est plié ? En tout cas, ça manque de jus, d'étincelles. Attention à la suite.

On a raison de s'inquiéter. La reprise ne nous donne pas un meilleur visage des joueurs de Christophe Galtier. Même si sur les premières minutes les Verts mettent la pression sur le but de Riffi, ça ne donne rien. Par la suite, c'est les Corses qui vont décider de camper dans notre camp. Après l'heure de jeu, ils vont alerter, deux fois de suite, Stéphane Ruffier par l'entremise de Campanini et Abergel. Ce ne sont pas les entrées de Corgnet (Maupay, 70') et de Dylan Saint Louis (Bahebeck, 73') et de Diomandé (Cohade 81') qui vont changer la donne favorablement.

Ce qui devait arriver... arriva

86e minute : on apprend qu'il y a 11597 spectateurs qui assistent à l'égalisation par Frikeche en faveur de l'AC Ajaccio à la suite d'un coup franc de Cavalli stoppé par le mur Vert. Frikeche se la joue renard des surface. Frikeche qui sera en cause dans la défaite corse. Ce ne sont pas les trois minutes de temps additionnel qui permettent aux stéphanois d'éviter les prolongations. Une demi heure de plus qui nous amène rien à part l'idée qu'on se dirige tout droit vers la séance de tirs aux buts. Du coup, les Green Angels s'occupent comme ils le peuvent : ils vont des sections basses aux sections hautes des tribunes et ainsi de suite.

Alors que la séance fatidique se profile de plus en plus, les Verts mettent la pression sur la défense corse (Lippini et Frikeche). Roux récupère le ballon et le dévie de la tête pour Corgnet qui le pousse au fond des filets. Pas de manifestation de joie, juste un grand soupir de soulagement pour le libérateur de l'AS Saint Etienne. Les Verts sont qualifiés, retenons ça.

Résumé de AS Saint Etienne - AC Ajaccio

Christophe Galtier, l'entraîneur des Verts, était très déçu et très en colère hier soir après ce match face à l'AC Ajaccio.

Christophe Galtier très enervé ce jeudi soir contre ses joueurs.

Les supporters des Verts étaient, eux aussi, très énervés en sortant ce jeudi soir de Geoffroy Guichard.

Les supporters des Verts très en colère après ce match face à l'AC Ajaccio.

Prochain rendez-vous des Verts en Coupe de France: le 10 février contre Troyes en 8e de finale. Le tirage au sort a été effectué avant le coup d'envoi depuis le musée des Verts avec la main innocente de Dominique Bathenay.