Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France | US Granville - Bordeaux : 6 raisons de croire à l’exploit

samedi 6 janvier 2018 à 11:11 Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin

L’US Granville reçoit ce dimanche (à 14h15 sur France Bleu) les Girondins de Bordeaux en 32e de finale de la Coupe de France. Face à ce club mythique de Ligue 1, la mission semble périlleuse pour les granvillais. Mais voilà 6 bonnes raisons de croire à l’exploit !

L'US Granville rêve d'un exploit face aux girondins de Bordeaux en coupe de France
L'US Granville rêve d'un exploit face aux girondins de Bordeaux en coupe de France © Maxppp - Jérôme Fouquet

1- Bordeaux à la tête dans le seau

C’est la crise en Gironde. Bordeaux, 15e de Ligue 1, n’a remporté qu’un seul de ses 13 derniers matchs. Les supporters sont en colère et une partie du public réclame la démission de l’entraîneur bordelais Jocelyn Gourvennec. Les granvillais le savent bien, c’est toujours mieux d’affronter une équipe en plein doute.  Reste à savoir si la trêve a permis aux girondins de régler leurs problèmes… En tout cas, la poisse est toujours là en ce début d’année : Bordeaux a dû abréger son stage de reprise à cause de la météo et se présente dans la Manche avec une défense décimée

2- L’US Granville ne déçoit pas face à la Ligue 1 

Les granvillais vont affronter leur troisième club de Ligue 1 en 3 ans. En quart de finale de la coupe il y a 2 ans, ils étaient tombés avec les honneurs contre Marseille(0-1) au stade d’Ornano à Caen. L’an dernier, Granville s’est incliné de justesse face à Angers (1-2) à Louis Dior, « un match que l’on méritait peut-être de gagner », rappelle entraîneur de l’USG Johan Gallon. Selon lui, grâce à l’expérience engrangée lors de ces deux matchs, son équipe a encore franchi un cap cette année pour la coupe. 

3- Les granvillais se préparent comme des pros 

Pas question d’aborder ce match face à Bordeaux comme une affiche de gala. Granville vise la victoire, point barre ! Pendant les fêtes de fin d’année, Johan Gallon n’a pensé qu’à Bordeaux. L’USG a repris le chemin de l’entrainement très tôt, dès le 28 décembre, et les joueurs ont eu le droit à des séances à 14h15, soit à l’heure précise du coup d’envoi, pour préparer les organismes à cet horaire inhabituel pour une équipe de N2. 

4- Bordeaux voyage en terre inconnue 

La question de jouer le match au stade d'Ornano à Caen s’est posée au lendemain du tirage au sort. Les dirigeants de l’US Granville ont préféré rester dans leur stade Louis Dior. Plus modeste certes, mais c’est sûrement un avantage selon le coach granvillais : « Bordeaux joue à d’Ornano au moins une fois par an et n’est pas habitué à jouer dans des petits stades. On a plus de chances de les battre chez nous ».

5-  Douniama, l’agent secret

L’US Granville dispose dans son effectif d’un bel atout avant d’affronter Bordeaux : Ladislas Douniama. L’attaquant connait par cœur l’entraîneur des girondins Jocelyn Gourvennec. C’était son coach lorsqu’il portait le maillot de Guingamp. Douniama a déjà briefé ses partenaires… 

6- L’US Granville n’a plus que la coupe pour vibrer 

Granville voulait se mêler à la course à la montée en N1. L’objectif de l’été a vite été enterré, la faute à un début de saison raté. Actuellement 11e de son championnat, l’USG n’a plus grand-chose à espérer dans cette compétition sauf « faire le meilleur classement possible ». C’est moins palpitant que la perspective d’un exploit et d’une nouvelle folle épopée en coupe de France !

Granville - Bordeaux, c'est à vivre dès 13h30 ce dimanche sur France Bleu.