Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France - Verson, le petit poucet rêve de rééditer l'exploit du passé

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce dimanche, l'AS Verson est opposé à l'ESM Gonfreville l'Orcher lors du 6ème tour de la Coupe de France. Le club calvadosien ne part pas favori face à la formation de la périphérie havraise, mais il rêve d'une qualification pour le 7ème tour, comme en l'an 2000, où il avait défié les pros du HAC.

Nicolas Vrel, Samuel Lopez et son fils ainsi que Florian Bouazziz rêvent de ramener Verson au 7ème tour de Coupe de France.
Nicolas Vrel, Samuel Lopez et son fils ainsi que Florian Bouazziz rêvent de ramener Verson au 7ème tour de Coupe de France. © Radio France - Boris Letondeur

Tout sauf une surprise ! La présence de l'AS Verson au 6ème tour de Coupe de France ne surprendra pas les fins connaisseurs du football bas-normand. L'équipe de la périphérie ouest de Caen est, certes, celle qui évolue au plus bas niveau encore présent dans la compétition nationale (R2), mais elle a déjà prouvé sa capacité à faire tomber des têtes en coupe.

"Il y a trois ans, nous avons atteint les demi-finales de Coupe de Normandie. Et à l'époque, nous n'étions qu'en R3 !" Samuel Lopez, président de l'AS Verson

Depuis le début de la compétition, les éliminations d'équipes plus huppées comme Bayeux (2-1) ou les PTT Caen (2-1) se trouvent finalement dans la lignée des grandes performances des dernières années, et de la progression du club, qui a obtenu sa promotion en Régional 2 il y a trois ans. 

Deux exploits à l'extérieur

Ces deux exploits lors des tours précédents sont d'autant plus notables qu'ils ont été réalisés à l'extérieur, sur le terrain de formation hiérarchiquement supérieures. 

"Bayeux et les PTT Caen sont des équipes de R1, en reconstruction certes, mais il ne faut pas oublier qu'elles étaient en N3 la saison dernière". Nicolas Vrel, entraîneur de l'AS Verson

Créé en 1946, le club s'est déjà offert une mise en lumière nationale. Il y a 19 ans, en l'an 2000, son équipe fanion avait atteint le 7ème tour de Coupe de France, et le tirage au sort lui avait permis d'affronter une formation de Ligue 2, Le Havre, au stade de Venoix. La défaite 4 à 0 avait évidemment été anecdotique à côté de la belle fête qu'avait généré l'affiche. 

"J'étais ramasseur de balle ce jour-là, se remémore Florian Bouazziz, joueur formé à Verson avant de partir évoluer à plus haut niveau à Mondeville, puis de revenir dans son club formateur il y a quatre ans. Je me souviens que ça allait super vite, qu'il y avait des étoiles dans les yeux des joueurs de Verson à l'époque, ces joueurs qui continuent d'en parler aujourd'hui"

Dans le top 10 du Calvados

Avec ses 400 licenciés pour une trentaine d'équipes, Verson peut déjà organiser une belle fête ce dimanche, pour la réception de Gonfreville. Le Stade Jules Rimet sera l'hôte d'un match de Coupe de France pour la première fois de la saison, car les quatre premiers tours ont à chaque fois envoyés les Noirs et Blancs loin de leur écrin de verdure. 

Les dirigeants espèrent la clémence de la météo, car si l'ASV fait partie des dix plus grosses structures du département et qu'elle peut se targuer d'avoir de magnifiques terrains, elle n'est pas suffisamment dotée en constructions d'accueil. Quatre vestiaires uniquement, une cahute de bois en guise de tribune, bien trop peu pour un club de son calibre, qui mérite plus.

"La mairie nous a offert un beau terrain synthétique il y a peu, détaille le président Samuel Lopez, la pelouse de notre terrain d'honneur est l'une des plus belles de la région. Il nous manque seulement une tribune et des vestiaires supplémentaires pour pouvoir accueillir nos joueurs et nos adversaires dans d'excellentes conditions.

En ce sens, une qualification pour le 7ème tour aiderait sans doute à mettre sur les rails la nouvelle tribune-vestiaire, déjà en projet. Car une victoire face à Gonfreville rapporterait au club 7500 €. Au delà des chiffres, ce serait surtout la possibilité de renouer avec un glorieux passé. Et ça, ça n'a pas de prix. 

Coupe de France (6ème tour) : AS Verson - ESM Gonfreville l'Orcher. Stade Jules Rimet de Verson, dimanche 27 octobre, à 14h30

Réécouter la chronique Normandie Sport consacrée à l'AS Verson 

Normandie Sport - L'AS Verson, petit poucet du 6ème tour de Coupe de France 2019/2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu