Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France : Vincent Richetin, le plus Brestois des joueurs de Concarneau

vendredi 1 décembre 2017 à 11:33 Par Julien Balidas, France Bleu Breizh Izel

Le 8e tour de la Coupe de France nous offre un beau derby ce samedi après-midi. Concarneau (National) reçoit le Stade brestois (Ligue 2). Un match particulier pour un homme : Vincent Richetin. Le joueur de l'USC retrouve "son" SB29. Ce club où il a découvert le foot et signé son premier contrat pro.

Vincent Richetin dispute sa quatrième saison sous le maillot de Concarneau
Vincent Richetin dispute sa quatrième saison sous le maillot de Concarneau © Radio France - Julien Balidas

Concarneau, France

A 32 ans, c'est la première fois de sa carrière que Vincent Richetin va rejouer en match officiel contre le Stade brestois.

Il habite à Brest

Vincent Richetin est né à Nîmes certes, mais on peut facilement dire qu'il est Breton : "Je suis arrivé quand j'avais six mois, mon papa était dans la marine. Et depuis, j'ai vécu tout le temps à Brest." Vincent Richetin tape ses premiers ballons au SB 29 : "De débutant à professionnel, j'ai joué à Brest."J'ai de bons souvenirs, notamment avec les jeunes. Surtout le coup de téléphone quand on m'apprend que je vais signer mon premier contrat professionnel."

"Concarneau à fond"

Brest, la ville, il adore et vit là-bas avec sa femme : "C'est une ville que j’affectionne , ils le savent à Concarneau. Je prends souvent la défense de la ville parce qu'on se fait tailler à cause du temps." Le club aussi, il en suit l'actualité : "Je suis supporter de Brest en Ligue 2. J'espère qu'ils retrouveront la Ligue 1 un jour."

Le cœur est bleu tout de même ? "Oui, dans ma tête c'est Concarneau à fond. Si j'ai décidé de rester quatre saisons, c'est que le club, l'ambiance, l'environnement, la ville me plaisent. C'est un tout."

"J'espère que Brest s'arrêtera au 8e tour"

Ce samedi, il laissera son affection pour le Nord-Finistère de côté : "J'espère que Brest s'arrêtera au 8e tour. Ce match, il faut le gagner. Que ce soit beau ou moche. Qu'on passe par la porte ou par la fenêtre, il faut passer."