Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe de France - Vire rejoint le 8ème tour après sa victoire dans le temps additionnel à Montlouis

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

A retardement, après le report de son match, l'AF Virois rejoint le 8ème tour de la Coupe de France en s'imposant sur la pelouse de l'AS Montlouis (2-1). Boucaud a inscrit le coup-franc de la victoire dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps. Vire accueillera Versailles au prochain tour.

L'AF Virois rejoint le 8ème tour de Coupe de France après sa victoire dans les arrêts de jeu à Montlouis (2-1)
L'AF Virois rejoint le 8ème tour de Coupe de France après sa victoire dans les arrêts de jeu à Montlouis (2-1) © Radio France - Christophe Lécuyer

Vire, France

A Vire la beauté de la Coupe, à Montlouis sa cruauté. Une semaine après le report du match pour cause d'intempéries, c'est au bout du temps additionnel que le club normand a obtenu sa qualification pour le 8ème tour de l'épreuve nationale, grâce à un coup franc de Stanley Boucaud (92'). Quelques instants auparavant, chaque équipe avait touché le poteau. Vire d'abord (87'), Montlouis ensuite (88') résumant bien un match où le sort voulait vraiment garder l'issue du match incertaine le plus longtemps possible. 

Dans un début de match où les deux formations de National 3 s'observent, un coup du sort fait pencher la balance en faveur de l'équipe de la banlieue tourangelle. Sur la première occasion de la rencontre, Ferron détourne un tir montlouisien et le ballon termine au fond des filets (1-0, 17'). Le reste de la première période est équilibré et les Normands n'arrivent pas à se créer de grosses occasions. Seul un coup franc de Boucaud met réellement à contribution le gardien de l'ASM (41'). A la pause, l'AFV est virtuellement éliminé. 

Dallois a la rescousse, Boucaud le héros

Mais le club calvadosien sait qu'il peut compter sur l'un de ses hommes providentiels en coupe de France, Arthur Dallois. Une fois de plus, l'attaquant amorce la qualification de son équipe. A l'heure de jeu, il remet les deux équipes à égalité d'une frappe croisée (1-1, 60'). Ce qui a le don de réveiller, un peu, Montlouis qui se procure une grosse occasion cinq minutes plus tard, en deux temps, après un premier arrêt de Louis Deschateaux

En fin de rencontre Arthur Dallois a, par deux fois, l'occasion de donner l'avantage aux Virois mais le gardien adverse (75'), puis le poteau (87'), repoussent ses tentatives. L'avant-centre laisse finalement la gloire à son coéquipier Stanley Boucaud. Le milieu de terrain ne tremble pas au moment d'inscrire le but de la qualification, sur coup franc, dans les arrêts de jeu (1-2, 93').  excentré à 25m côté gauche, il cherche le cadre. Peut-^tre dévié, le ballon termine au fond. 

Stanley Boucaud et Arthur Dallois, les héros virois de la qualification à Montlouis.  - Radio France
Stanley Boucaud et Arthur Dallois, les héros virois de la qualification à Montlouis. © Radio France - Christophe Lécuyer

Vire retrouvera le 8ème tour, dans 15 jours, et défiera dans son stade Pierre Compte le FC Versailles, également pensionnaire de N3. 

Réactions

"Rejoindre les 32ème de finale, comme en 1992"

"Scénario incroyable, digne d'un match de Coupe de France ! On rate complètement la première mi-temps, et on est sanctionné par un but casquette au quart d'heure de jeu. On ne se procure qu'une seule véritable occasion, sur coup franc, juste avant la pause. A la mi-temps, Cédric Hoarau secoue les joueurs, qui sont méconnaissables en deuxième période. On égalise par Arthur Dallois, puis la fin de match devient folle ! Chaque équipe touche le poteau en l'espace d'une minute, puis il y a ce coup franc victorieux de Stanley Boucaud à la dernière minute. L'objectif est désormais de rejoindre les 32ème de finale, ce qui n'est plus arrivé à Vire depuis 1992 (face au Havre, alors en Division 1)". Christophe Lécuyer, président de l'AF Virois

"Juste avant de tirer le coup franc, je demande le temps qu'il reste au président. Il me dit "c'est la dernière". Je suis à 30 m, excentré sur le côté gauche, j'étais fatigué alors j'ai pris mon temps, je me suis concentré. J'ai visé le deuxième poteau et personne n'a touché le ballon qui est allé au fond des filets. Je suis allé vers les supporters pour fêter ce but avec eux et les remercier d'avoir fait le déplacement pour nous encourager. et le deuxième. Il y a deux ans, on a échoué contre Chambly au 7ème tour, aujourd'hui on voulait vraiment faire mieux. ". Stanley Boucaud, auteur du but de la qualification à la 93'

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu