Football

Coupe de la Ligue - 1/4 de finale : les Girondins veulent écarter Lorient

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mardi 12 janvier 2016 à 7:22

En championnat, Diego Rolan avait ouvert le score au Moustoir.
En championnat, Diego Rolan avait ouvert le score au Moustoir. © Maxppp

Éliminé de la Ligue Europa, inconstant en championnat, Bordeaux mise gros sur une épreuve qu'il affectionne. Pour se rapprocher du Stade de France, il doit passer l'obstacle breton ce mardi (21h).

En 22 éditions, c'est la 9e fois que les Girondins disputent un quart de finale et sur sept réceptions, ils se sont imposés à six reprises.

Trois titres (2002, 2007, 2009) et trois finales (1997, 2007, 2010) sont venus pimenter leur relation avec une compétition qui pourrait leur permettre d’égayer une saison jusqu’ici bien morose.

Un remake de la finale 2002

Pour rester dans la course, les Girondins vont devoir écarter le menace d’une équipe lorientaise, actuellement 9e du championnat, qui en est la troisième attaque et qui s’est imposée à deux reprises à l’extérieur, sur le terrain de Monaco puis de Toulouse.

Avec 29 buts marqués, Lorient est la 3ème attaque du championnat.  - Maxppp
Avec 29 buts marqués, Lorient est la 3ème attaque du championnat. © Maxppp

Le 4 octobre dernier, les Merlus avaient dompté Bordeaux en s’imposant au Moustoir 3 buts à 2. Un match qui avait marqué le début de la mauvaise série automnale de l’équipe girondine.

Depuis, les joueurs de Willy Sagnol ont engrangé un peu de confiance en s’imposant coup sur coup à Fréjus / St Raphaël en coupe de France et à Montpellier en Ligue 1. Ils restent sur 7 matchs sans défaite entre la fin de l'année 2015 et le début 2016. 

L’entraîneur bordelais ne pourra pas compter sur Cheick Diabaté et Clément Chantôme. En revanche, Jussie, Adam Ounas, Frédéric Guilbert et Lamine Sané sont de retour dans le groupe. Ce match sera peut-être d'ailleurs le dernier du défenseur à qui le club a accordé un bon de sortie lors de ce mercato et qui suscite l’intérêt des Turcs de Besiktas.

Partager sur :