Sports

Coupe de la Ligue : Châteauroux écrase Le Havre (5-2) et se qualifie pour les 16e !

Par Jules de Kiss, France Bleu Berry mardi 23 août 2016 à 20:38

illustration
illustration © Maxppp - .

Au terme d'un match dominé du début à la fin (5-2), les joueurs de la Berrichonne football ont décroché leur qualification pour les 16e de finale de la compétition.

Quel match de la Berri ! Elle a passé cinq buts à l'une des plus grosses équipes de ligue 2, Le Havre, qui est passé complètement à côté de son match. L'entraîneur berrichon Michel Estevan avait pourtant présenté une équipe remaniée pour faire souffler ses cadres. On n'y a vu que du feu. La Berrichonne a dominé son adversaire dans tous les compartiments du jeu et a logiquement ouvert le score grâce à Jean-Philippe Mateta (15e).

L'homme du match : Jean-Philippe Mateta

Toujours conquérants même après l'ouverture du score, les Bleu et Rouge doublent la misent par leur jeune attaquant, qui s'offre un doublé (33e). Mais Le Havre réagit dans la foulée. Ghislain Gimbert réduit l'écart au score (35e) et soulage un public dubitatif dans le stade Océane. Dubitatif, il le restera car Yannick Mbone ne laisse aucun répit aux Normands en inscrivant le troisième but berrichon (38e). 3-1 à la mi-temps score logique et mérité.

Razak Boukari, étincelant pour sa première

Sifflés à la fin de la première mi-temps, on pouvait craindre un sursaut d’orgueil des Havrais au retour des vestiaires, il n'en n'a rien été. Les Castelroussins étaient tout simplement plus forts, plus déterminés ce mardi soir. Un homme a symbolisé cette domination, c'est Jean-Philippe Mateta qui s'offre un triplé d'une frappe précise (53e) et met la Berrichonne à l'abri. Pour parfaire une copie qui n'avait déjà plus besoin de l'être, Razak Boukari, entré à l'heure de jeu, a fait parlé tout son talent. Lancé en profondeur, l'homme aux 140 matchs de ligue 1 élimine son défenseur d'un grand-pont à l'entrée de la surface et crucifie le gardien havrais d'une frappe croisée dans le petit filet (81e). Le but de Matthieu Duhamel pour les Normands (84e) est anecdotique et ne gâche pas la fête. En plus d'une victoire de prestige, Châteauroux fait une très bonne affaire financière puisque le club s'offre grâce à cette qualification un chèque de 350.000 euros, soit environ 10% de son budget.

Partager sur :