Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine : l'Espagne écrit une page de son histoire, au Stade Océane du Havre

Le Havre, France

Sans marquer, l'Espagne et la Chine se sont qualifiées pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, ce lundi (0-0). Une première dans l'histoire, pour les joueuses ibériques.

Virginia Torrecilla (à gauche) est une pièce maîtresse de l'entrejeu espagnole
Virginia Torrecilla (à gauche) est une pièce maîtresse de l'entrejeu espagnole © Maxppp - Peter Powell

Sans briller et sans marquer, malgré une nette domination, les footballeuses espagnoles ont décroché leur ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de football, ce lundi. Un nul face à la Chine, également qualifiée, a suffi (0-0). 

Devant près de 12.000 spectateurs, les partenaires de Virginia Torrecilla (ex Montpellier) et Irene Paredes (PSG) ont écrit une page historique de leur football, au Stade Océane du Havre. La même enceinte dans laquelle elles avaient obtenu leur première victoire dans un mondial, le 8 juin dernier. Cette fois, nouvelle première, puisque jamais les joueuses ibériques n'étaient parvenues à sortir des poules. Elles terminent finalement deuxièmes de leur groupe, derrière l'Allemagne, et devant l'adversaire du jour. 

"Le Havre ? Ce seront des bons souvenirs" dit Virginia Torrecilla, l'une des meilleures joueuses de la sélection espagnole, au micro de Bertrand Queneutte

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu