Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine : le Stade Océane du Havre envoie la France en quart de finale

Les supporters français ont largement aidé les Bleues à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du Monde au Stade Océane, ce dimanche (2-1). Les françaises sont parvenues à battre le Brésil, dans une très chaude ambiance.

Les Irrésistibles ont tout donné au Stade Océane
Les Irrésistibles ont tout donné au Stade Océane © Radio France - Bertrand Queneutte

L'équipe de France a eu chaud, ce dimanche, dans le Stade Océane du Havre, mais les Bleues sont finalement parvenues à décrocher leur ticket pour les quarts de finale de la Coupe du Monde de football, face au Brésil (2-1), à l'issue d'une prolongation étouffante. Pour atteindre l'objectif, les françaises ont pu compter sur le soutien sans faille d'un public bouillant : près de 24.000 supporters "bleu, blanc, rouge" qui n'ont cessé de les encourager, y compris dans les moments difficiles. Particulièrement chauds, les "Irrésistibles" ont mis l'ambiance, dans le kop (tribune nord), aidés notamment par les supporters du HAC, le club résident. 

Reportage de Bertrand Queneutte : 

Par toutes les émotions

Dans une première période assez pauvre dans le jeu, l'attaquante de Montpellier Valérie Gauvin s'est d'abord vue refusée un but par l'arbitre (VAR), avant d'ouvrir la marque en seconde. Ensuite, le Brésil a donné des sueurs froides aux tricolores : une égalisation, un but refusé pour hors-jeu, et un sauvetage sur sa ligne de Griedge Mbock en prolongation. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Finalement, moins émoussées physiquement, les françaises ont trouvé les ressources pour venir à bout des brésiliennes, grâce à une réalisation de Amandine Henry, et s'éviter une insoutenable séance de tirs au but. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

LES REACTIONS SUR FRANCE BLEU : 

Eugénie Le Sommer : attaquante, elle se dit soulagé et satisfaite du résultat. 

Eugénie Le Sommer avec Bertrand Queneutte

Wendy Renard : défenseur central, elle salue et remercie le public normand. 

Wendy Renard avec Bertrand Queneutte

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Griedge Mbock : défenseur central, elle s'est illustrée par un sauvetage quasiment sur sa ligne, en prolongation. 

Griedge Mbock avec Bertrand Queneutte

Valérie Gauvin : attaquante, elles reconnaît que la France a eu des difficultés à battre cette équipe brésilienne. 

Valérie Gauvin avec Bertrand Queneutte

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess