Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe du monde de football 2018 | En Bolivie, la voix du foot français à la radio vient de Landivisiau

vendredi 29 juin 2018 à 19:44 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

Le Léonard Thomas Allain, 28 ans, débriefe les matchs de l’équipe de France de football à la coupe du Monde sur la radio « Radio Monumental » et la télé « Cadena A ».

Thomas Allain, à gauche, en direct à la radio bolivienne
Thomas Allain, à gauche, en direct à la radio bolivienne © Radio France - Thomas Lavaud

Landivisiau, France

S’il vous vient l’idée de brancher la radio de Bolivie pour revivre ce 8e de finale de coupe du Monde entre la France et l’Argentine, vous allez entendre sa voix... Le Léonard Thomas Allain est en effet le consultant équipe de France de l’émission « deporte total », retransmise sur « Radio Monumental », et sur la chaîne « Cadena A ». Il y évoque aussi les sélections africaines. 

"Si la France parvient à développer son jeu..."

Dans ce pays de 11 millions d’habitants, limitrophe de l’Argentine, la majorité de la population soutiendra évidemment l’Albiceleste. Mais les Bleus auront aussi leurs partisans.

Thomas Allain : « La grande partie des Boliviens supportera l’Argentine, mais surtout pour soutenir le continent. Comme elle supporterait la Colombie, l’Uruguay, etc… Mais les relations avec les Argentins sont assez partagées. Les Boliviens étaient ravis de les avoir battus en qualifications. Certains supporteront donc la France (…) La France est perçue comme une équipe qui n’a pas encore développé son jeu, mais si c’est le cas demain, les Boliviens sentent que l’Argentine n’aura aucune chance. Mais il y’a cette mentalité sud américaine, de ne rien lâcher, et l'Argentine mise sur l’effet positif de la qualification à la dernière minute contre le Nigéria. » 

A 25 heures de Landivisiau

Thomas Allain est installé à la Paz depuis 2016. Professeur des écoles à Suresnes, il désire découvrir l’Amérique du Sud avec sa compagne, et obtient un poste au lycée français de la Paz. A 3.600 mètres d’altitude, et 25 heures de transports de Landivisiau. 

« A mon arrivée en Bolivie, explique le Landivisien, j’ai rejoint l'équipe du site « lucarne opposée », pour parler de football bolivien. Ce qui m’a permis d’être accrédité pour des matchs de Copa libertadores, l’équivalent de la ligue des champions, ou de Copa America. C’est là que j’ai noué des contacts. »