Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Coupe du monde de football : le Drômois Romain Saïss joue son premier match avec le Maroc

vendredi 15 juin 2018 à 3:07 Par Elodie Vergelati, France Bleu Drôme Ardèche

Avec les Lions, le Franco-Marocain de 28 ans va vivre un rêve en Russie. Ce vendredi après-midi, Romain Saïss affronte l'Iran. Retour sur un parcours hors-norme avec son père, Radouane Saïss.

Radouane Saïss, le père de Romain Saïss, va suivre à la télé chaque match de son fils avec l'équipe du Maroc pendant le Mondial.
Radouane Saïss, le père de Romain Saïss, va suivre à la télé chaque match de son fils avec l'équipe du Maroc pendant le Mondial. © Radio France - Elodie Vergelati

Bourg-de-Péage, France

C'est le seul Drômois de la compétition...A 28 ans, Romain Saïss, né à Bourg-de-Péage, dispute sa toute première Coupe du monde de football. Il joue dans l'équipe du Maroc, il a la double nationalité franco-marocaine. Ce vendredi après-midi, 17h, le Maroc affronte l'Iran. Le père du défenseur, Radouane Saïss suivra le match à la télé, comme à chaque fois. "Souvent, je me repasse les matchs plusieurs fois, pour bien les analyser", explique-t-il dans un grand sourire. Impossible pour le papa d'aller en Russie, il est retenu à Romans-sur-Isère pour des obligations professionnelles. 

Je suis très fier de Romain, Radouane Saïss

L'émotion submerge encore Radouane Saïss quand il évoque la sélection de son fils avec les Lions pour le Mondial de foot. "Je suis très fier de Romain, vous imaginez...la Coupe du Monde ! C'est pas rien! Il y a des très très grands joueurs qui n'ont jamais eu cette chance, George Weah par exemple...Et pourtant, il a été Ballon d'or", analyse-t-il. 

La neige, ennemi numéro 1 du petit Romain

A cinq ans, Romain Saïss est "déjà passionné de foot", d'après son père. Un jour, il doit s'entraîner à Saint-Jean-en-Royans, mais 20 centimètres de neige recouvrent le terrain. "J'ai reçu un coup de fil du coach qui me disait que l'entraînement était annulé. Romain ne voulait pas y croire, j'ai dû l'emmener jusqu'au terrain de foot pour lui montrer la neige", se souvient Radouane Saïss. 

Un parcours étonnant, un sans-faute

Romain Saïss passe du football amateur au football professionnel en quelques années. Sans passer par un centre de formation. Il commence tout en bas, en CFA2, en 5ème division, avec l'AS Valence. Il a 20 ans. Un jour il se fait repérer par Clermont-Ferrand, qui évolue en ligue 2. Il signe avec l'équipe de réserve. Il travaille dur. En moins de deux mois, il rejoint les pros. Sa carrière est lancée. Elle se poursuivra au Havre. Il atteint l'élite avec Angers. Aujourd'hui, Romain Saïss évolue en Angleterre. Avec son club de Wolverhampton, il a réussi à monter en Premier League, un autre Graal, avec la Coupe du monde.  

Pour Fabien Mirat, son ancien entraîneur de l'AS Valence, l'explication est simple. "Romain a été façonné par son éducation, la valeur travail, l'humilité. C'était un régal de le coacher, il était très motivé, très assidu, très ambitieux, beaucoup d'envie chez lui", résume Fabien Mirat. Sans oublier ses qualités techniques. "Romain est très athlétique, il est grand, 1m90, il a un bon jeu de tête, un très bon pied gauche, il a un gros volume de jeu.  Je vais le suivre de près pendant le Mondial. Je lui souhaite d'aller très loin avec le Maroc", conclut son ancien coach.