Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine 2019 : à l'heure du premier Mondial des Bleues en 1971

-
Par , France Bleu

En 1971, le football féminin français est à ses premiers balbutiements. L'équipe nationale se construit peu à peu et se prépare pour son premier Mondial qui se tient au Mexique.

Entre août et septembre 1971, le Mexique accueille le deuxième édition du Mundial, la Coupe du monde féminine de football. Non officielle, cette compétition n'est pas reconnue par la FIFA. Six équipes sont en lice pour la phase finale : le Mexique, l'Argentine, l'Angleterre, le Danemark, l'Italie et la France.

Le stage de préparation de l'équipe de France

Au départ, on se limitait au petit championnat régional... Voilà, nous sommes arrivées à la Coupe du Monde - Maryse Lesieur, Ailier gauche de l'équipe de France

L'équipe de France de football féminin s'entraîne dans la campagne champenoise. Outsider de la compétition, elle sait qu'elle aura du mal à s'imposer face aux autres équipes. La technique lui manque et l'équipe de France sait qu'elle ne peut compter que sur sa condition physique.

Cette équipe n'est reconnu officiellement par la FFF (Fédération Française de Football) que depuis quelques mois et les moyens mis en place pour sa préparation sont limités.

On essaie de faire le maximum avec les moyens du bord... pour la première fois pour la première année, la fédération nous a soutenu mais avec des moyens limités. Par exemple, on fait des stages qui sont plutôt à l'état artisanal - Pierre Geoffroy, Directeur technique de l'équipe de France

Les adversaires

La France doit faire face à deux poids-lourds du football féminin : le Danemark, le tenant du titre, et l'Italie. Cette dernière est l'équipe favorite car elle est la mieux préparée, structurée et expérimentée.

Le Danemark remporte pour la deuxième fois consécutive le titre. La France finit cinquième.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess