Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Coupe du monde féminine 2019 : "Dans le Gers tout le monde me parle de Valérie!" raconte sa maman Marie-Doris Gauvin

-
Par , France Bleu Occitanie

Vendredi 28 juin, l'équipe de France féminine de foot affronte les Etats-Unis en quart de finale du mondial. Marie-Doris quittera Auch pour les tribunes du parc des princes. La maman de l'attaquante des bleues est à fond derrière sa fille

Marie-Doris Gauvin et l'attaquante des bleues Valérie.
Marie-Doris Gauvin et l'attaquante des bleues Valérie. - (droits réservés)

Gers, France

Sa fille est l'attaquante des Bleues et du coup, la vie de Marie-Doris Gauvin est un peu chamboulée en ce moment. Depuis le 7 juin, une fois par semaine elle quitte Auch pour suivre depuis les tribunes les matches de l'équipe de France. Mais en réalité Marie-Doris veille sur sa fille tous les jours.

"Tous les soirs on s'appelle sinon je n'ai pas l'esprit tranquille. Je ne dis pas que je m'inquiète mais c'est une petite pression parce qu 'on veut toujours que sa fille soit bien dans son jeu, bien dans petite sa bulle". 

"Je ne voulais pas qu'elle joue au foot!"

Marie-Doris Gauvin est d'abord un soutien inconditionnel de sa fille : "je lui montre ma joie, je lui dis qu'elle va réussir et qu'elles vont réussir! 

"Depuis l'âge de sept ans, Valérie a toujours voulu arriver en équipe de France et aujourd'hui elle joue la coupe du monde. En tant que maman je suis fière plus que fière. Je ne sais pas décrire ce sentiment tellement c'est fort! A chaque fois que le match commence, j'ai une boule... On veut tellement que son enfant réussisse, que ça se passe bien. C'est fort" Marie-Doris Gauvin 

Quand on lui demande si elle s'attendait à une telle médiatisation Marie-Doris Gauvin répond qu'elle n'est pas surprise de voir sa fille à ce niveau. "J'ai fait beaucoup de sacrifice. Je l'ai toujours poussée pour qu'elle atteigne son objectif. Mais je lui disais 'ne brûle pas les étapes! Sois patiente' et ça paye. Pourtant au début je ne voulais pas qu'elle fasse du foot. Son père jouait [sur l'île de La Réunion] et je le suivais beaucoup. Mais à l'école tous ses copains faisaient du foot, elle voulait essayer, elle est tombée dedans et c'est parti." 

Valérie Gauvin fait la fierté des Gersois

Depuis le début du mondial, il ne se passe pas un jour sans que Marie-Doris ne donne des nouvelles : "mes collègues de travail m'en parlent beaucoup. On me demande comment elle va, les médias locaux... Ici dans le Gers on m'en parle beaucoup, tout le monde est à fond!"

Le match contre les USA

"Là ça va être.... Mon Dieu! La pression monte. Hier soir à trois heures du matin je n'étais pas encore couchée, je n'arrivais pas à dormir, je n'arrête pas de me dire 'faites que les filles gagnent, que ma fille gagne' (rires). Marie-Doris regarde aussi les matches des adversaires de sa fille. Lundi, elle a suivi celui des Etats-Unis contre l'Espagne et elle répond sans hésitation : "elles ne me font pas peur. Les Françaises ont leur chance. Valérie m'a dit 'on va tout donner' Et elle ne va pas lâcher l'affaire! Je veux qu'elles aillent en finale..."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu