Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine 2019 : Rachel Saïdi, l'une des rares femmes sur les bancs de première division féminine

-
Par , France Bleu Nord

Alors que les Bleues font la Une des médias à l'approche de la Coupe du monde féminine, France Bleu se penche sur les autres femmes qui font le football français. Dans le Nord, Rachel Saïdi est récemment entrée dans le (tout) petit cercle des entraîneures de première division féminine.

Après 20 ans sur les pelouses, Rachel Saïdi prend la tête de l'équipe féminine du Losc en février dernier
Après 20 ans sur les pelouses, Rachel Saïdi prend la tête de l'équipe féminine du Losc en février dernier © Radio France - Winny Claret

Elles étaient trois. Trois femmes seulement à diriger une équipe en première division féminine (D1), cette saison. Les coachs du Paris FC, Sandrine Soubeyrand, de Rodez, Sabrina Viguier, et de Lille, Rachel Saïdi

La Nordiste, passe du terrain au banc lillois en février dernier. La milieu de terrain du Losc met alors un terme à sa carrière de joueuse, pour sauver son équipe de la relégation après un début de saison très compliqué. "On avait 5 points de retard, les joueuses manquaient de confiance." Très vite, celle qui est passée par les plus grands clubs de la région (Hénin-Beaumont, Arras puis Lille), redonne espoir à ses ex-coéquipières. Lille enchaîne les victoires en Coupe de France, au point de se qualifier pour la finale après leur victoire surprise au Paris F.C (0-1).

"Je n'ai jamais eu de remarques déplacées"

Elle s'inclineront en finale face aux championnes lyonnaises (3-1), le 8 mai à Châteauroux. Grosse déception aussi en championnat :elles ne parviendront pas à se maintenir en D1, à 1 point près. Pourtant la direction du Losc reconduit Rachel Saïdi pour une nouvelle année. Une confiance rare accordée à une femme dans ce milieu. "Malgré le fait qu'on soit dans une structure masculine, je n'ai jamais eu de retours négatifs, ni de remarques déplacées."

"Il y a toujours des personnes qui ne comprennent pas ce qu'une femme fait à ce niveau-là"

La Coupe du monde féminine en France (du 7 juin au 7 juillet prochains) devrait asseoir l'autorité des femmes sur les bancs comme sur les terrains, alors que les joueuses n'ont toujours pas de statut professionnel. En 20 ans de football, Rachel Saïdi n'a jamais touché de salaire. Elle était simplement remboursée de ses frais kilométriques. C'est le cas de la grande majorité des Lilloises. 

Mais l'entraîneure nordiste en est convaincue, le Mondial permettra à son sport de se développer. Il faudra toutefois que les Bleues soulèvent la Coupe, le 7 juillet prochain, pour vraiment faire changer les mentalités.

Le portrait France Bleu Nord de Rachel Saïdi

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu