Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine : Angleterre - Suède pour du bronze

-
Par , France Bleu

En attendant dimanche la grande finale de la Coupe du monde à Lyon entre les États-Unis et les Pays-Bas, place ce samedi à Nice - 17 heures - au match pour la 3e place entre l'Angleterre et la Suède, les équipes battues en demi-finales. Les Anglaises, bronzées en 2015, sont favorites.

Lucy Bronze espère trouver le chemin des filets et guider l'Angleterre vers la médaille de bronze du Mondial de foot.
Lucy Bronze espère trouver le chemin des filets et guider l'Angleterre vers la médaille de bronze du Mondial de foot. © AFP - JOSE BRETON

C'est un peu comme une mise en bouche. En attendant la grande finale de la Coupe du monde féminine entre les États-Unis et les Pays-Bas dimanche (17 heures) à Lyon, l'Angleterre et la Suède s'affrontent ce samedi à Nice pour la 3e place du Mondial.

L'Angleterre comme en 2015 ?

Déjà bronzées lors du dernier Mondial il y a quatre ans, les Anglaises, battues de peu par les Américaines en demi-finale (1-2), partent avec les faveurs des pronostics. "Ça sera deux équipes blessées qui se feront face", explique le sélectionneur anglais Phil Neville, "vous verrez deux équipes exceptionnelles qui vont attaquer pour s'offrir cette médaille de bronze". Et l'ancien joueur de Manchester United poursuit sur la motivation de son équipe, "ce n'est pas la médaille que nous voulions gagner, mais c'est la seule que nous pouvons gagner maintenant". 

"Jouer avec courage, bravoure et fierté"            
Karen Carney, milieu anglaise