Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe du monde féminine de football 2019

Coupe du monde féminine : la France affrontera les États-Unis en quart de finale

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les Bleues défieront les États-Unis en quart de finale de la Coupe du monde féminine ce vendredi à Paris (21h). Après sa qualification arrachée contre le Brésil dimanche, la France doit créer l'exploit face aux tenantes du titre et favorites de la compétition.

La gardienne tricolore Sarah Bouhaddi face à l’attaquante américaine Alex Morgan en janvier 2019
La gardienne tricolore Sarah Bouhaddi face à l’attaquante américaine Alex Morgan en janvier 2019 © AFP - Action Foto Sport / NurPhoto

France - États-Unis : le quart de finale rêvé mais aussi redouté avant le début de cette Coupe du monde devient réalité après la victoire des Américaines face aux Espagnoles (2-1) ce lundi en huitièmes de finale à Reims.

Les Bleues défieront les tenantes du titre ce vendredi (21h) au Parc des Princes qu'elles retrouveront après le match d'ouverture face à la Corée du Sud (4-0).

Les USA, favorites pour conserver leur trophée

Après avoir éliminé le Brésil dans la douleur dimanche soir (2-1), les joueuses de Corinne Diacre disputeront ainsi pour la troisième fois un quart d'un Mondial dans l’histoire de l'équipe de France féminine. Pas mal. Mais ce n'est rien à côté des Américaines qui ont toujours atteint au moins les quarts de finale lors des  Mondiaux qu'elles ont disputés depuis la création de la compétition en 1991.

En tête du classement FIFA depuis 2014, les États-Unis ont souffert pour éliminer l'Espagne (2-1) en 8e de finale lundi soir. Au premier tour, les Américaines avaient été étincelantes avec une attaque de feu et une défense inviolée : trois victoires contre la Thaïlande (13-0), le Chili (3-0) et la plus relevée équipe de Suède (2-0). Emmenées par la star Alex Morgan - meilleure buteuse de cette édition -, les joueuses de Jill Ellis n'ont aucune faiblesse notable à aucun poste.

Alors qu'elles viennent d'enchaîner 14 rencontres sans défaite (dernier revers face à la Suède en 2011), les Américaines rêvent de décrocher un quatrième titre mondial après 1991, 1999 et 2015.

Les Bleues capables de créer l'exploit ?

Vendredi, la France et les États-Unis s’affronteront pour la 26e fois avec un bilan clairement à l'avantage des USA : 5 victoires tricolores contre 17 défaites et 3 matches nuls. Les États-Unis sont la deuxième sélection que la France aura le plus jouée dans son histoire après les Pays-Bas (29).  

En Coupe du monde, les Bleues ont rencontré une fois les Américaines en 2011 et elles ont été éliminées au stade des demi-finales (3-1).

Lueur d'espoir pour les Tricolores : lors de leur dernier affrontement, elles l'ont emporté dans le cadre de la préparation en janvier 2019 (3-1) au Havre. Certes, c'était un match amical et pas à enjeu, mais il ne faut pas sous-estimer cette performance. 

Un jour de récupération supplémentaire

Avant de se projeter sur ce quart de finale, "on va d'abord récupérer, bien manger et après on va refaire le plein parce que là j'ai plus de jambes", concédait Wendie Renard, la défenseure tricolore.

En effet, les Bleues se seraient bien passées d'une prolongation éreintante face au Brésil (2-1), mais c'est souvent le lot des grands tournois. En 1998, Zidane et sa bande s'étaient extirpés d'un tel scénario à deux reprises, en huitième de finale contre le Paraguay (1-0 a.p., avec un but en or) puis face à l'Italie dans la foulée (0-0, 4-3 t.a.b).

Mais les Françaises auront tout de même l'avantage de bénéficier de 24 heures de repos supplémentaires par rapport à leurs adversaires. Un paramètre à prendre en compte dans la récupération d'autant que la semaine s'annonce caniculaire sur la France.

L'ambiance sera sans doute surchauffée au Parc des Princes vendredi soir pour encourager les Bleues dans "leur" Mondial et où le record d'affluence pourrait être de nouveau battu après le match inaugural qui a attiré 45.261 spectateurs dans le stade parisien le 7 juin dernier. Avant de pouvoir rêver plus grand à Lyon devant 58.000 personnes pour les demi-finales et la finale... affiches que les supporters américains ont pris d'assaut avant le début de la compétition en achetant la majorité de ces billets pour soutenir leur équipe. A moins que les Bleues n'en décident autrement. 

Le dispositif "France Bleu avec les Bleues"

Grâce aux équipes près de chez vous, France Bleu vous fait vivre cette Coupe du monde 2019 qui se déroule dans neuf villes : Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes. Tous les matches de l'équipe de France sont à vivre en direct et en intégralité sur l'antenne de France Bleu et sur francebleu.fr en Facebook Live et sur Periscope avec :

  • Nadia Benmokhtar, notre consultante exceptionnelle ;
  • Bruno Salomon, pour commenter les rencontres ;
  • Germain Arrigoni et Vanessa Lambert, pour présenter l'émission.

.

Notre dossier Coupe du monde féminine 2019 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess