Football

Coupe du monde : la plénitude de Mathieu Valbuena vue par ses anciens entraîneurs

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 29 juin 2014 à 7:00

La joie de Mathieu Valbuena après son but face aux Suisses.
La joie de Mathieu Valbuena après son but face aux Suisses. © Maxppp

Le huitième de finale des Bleus face au Nigéria lundi devrait voir le retour des cadres, ménagés face à l'Equateur. Parmi eux, Mathieu Valbuena qui est, à 29 ans, dans une forme resplendissante pour le plus grand plaisir de ceux qui l'ont vu grandir aux Girondins de Bordeaux puis à Langon-Castets.

►►► Toute l'actu du Mondial sur notre site spécial

La France aurait-elle battu l'Equateur avec Mathieu Valbuena ? Poser la question, c'est souligner l'importance prise par le lutin girondin dans le système de jeu tricolore. De tous les combats de l'ère Didier Deschamps, avec qui le courant avait pourtant eu du mal à passer quand le sélectionneur était arrivé à l'OM en 2009, Mathieu Valbuena a su passer du rôle de joker à celui d'homme indispensable .

Terriblement frustré d'avoir vécu le Mondial 2010 puis l'Euro 2012 sur le banc, sans une seule petite minute de jeu à se mettre sous la dent, le Girondin mord dans cette coupe du monde à pleines dents . Déjà un but et une passe décisive au compteur mais surtout une activité et des accélérations qui ont mis au supplice les Honduriens et les Suisses. Sans compter sa réussite sur coup de pied arrêté...

Aujourd'hui, Mathieu Valbuena semble libéré des fers qui semblaient le condamner à n'être qu'un très bon joueur de club mais pas un joueur capable de briller dans une épreuve aussi relevée qu'une coupe du monde.

"Un garçon très attachant même s'il avait gardé des habitudes de la ville avec des tenues un peu bizarres et sa casquette à l'envers" — Pierrick Landais, entraîneur de Mathieu Valbuena à Langon-Castets

Non conservé par les Girondins après y avoir effectué son apprentissage et pris conscience des exigences du métier, le numéro 8 des Bleus se régale au Brésil, pour la plus grande joie de Philippe Lucas qui a été l'un de ses éducateurs à Bordeaux.

Philippe Lucas : "Peu de gens l'attendaient à ce niveau là"

Le "petit" a bluffé tout le monde à l'image de ses anciens coéquipiers de Langon-Castets (CFA2), là où il avait posé ses valises il y a onze ans avant de partir à Libourne et de taper dans l'oeil des recruteurs marseillais.

On ne sait pas jusqu'où Mathieu Valbuena ira mais une chose est sûre. Ceux qui l'ont connu savent qu'il n'oubliera pas d'où il vient.

Mathieu Valbuena en conférence de presse au Brésil le 23 juin - Aucun(e)
Mathieu Valbuena en conférence de presse au Brésil le 23 juin

 

Pierrick Landais : "Il est bien dans ses pompes"