Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Coupe du Monde : la fièvre monte au Pays basque avant France-Belgique

lundi 9 juillet 2018 à 21:15 Par Noé Pignède, France Bleu Pays Basque

A quelques heures de la demi-finale entre la France et la Belgique, la ferveur gagne les supporters. Ambiance dans un camping, et auprès de footballeurs en herbe en stage à Hendaye.

45 enfants âgés de 7 à 14 ans participent à un stage de football à Hendaye
45 enfants âgés de 7 à 14 ans participent à un stage de football à Hendaye - Lucie Rathonie

Hendaye, France

"La France va gagner !" "Je pense que la Belgique va l'emporter 2-1." À la veille de la demi-finale France-Belgique, les pronostics vont bon train au stade Belzenia d'Hendaye. 45 enfants âgés de 7 à 14 ans participent à un stage de football et entre les entraînements et ateliers, les discussions ne tournent qu'autour d'un sujet : la Coupe du monde. Leur joueur préféré : "Kylian M'Bappé"

Le stage est organisé par David Zurutuza. Depuis plusieurs étés, le joueur de la Real Sociedad intervient auprès de jeunes footballeurs du Pays basque Nord, pour promouvoir l'usage de l'euskara dans le milieu du foot. Six éducateurs sont aussi mobilisés. Au delà du sport, l'association souhaite transmettre aux plus jeunes des valeurs sociales comme l'égalité, l'empathie et le travail d'équipe. Au programme, une semaine d'entraînements, de jeux et d'ateliers de sensibilisation autour des valeurs du football, le tout en langue basque. 

Lucie Rathonie, en charge de la communication des stages de David Zurutuza

Le ballon rond suscite des vocations à Hendaye - Radio France
Le ballon rond suscite des vocations à Hendaye © Radio France - Andde Irosbehere

"Depuis ce matin, ils ne parlent que de la coupe du monde, s'amuse la coordinatrice du projet Lucie Rathonie. La médiatisation du football et le mondial inspirent pas mal de vocations chez les plus jeunes. De plus en plus disent que plus tard, ils veulent devenir footballeurs professionnels !". Mardi soir, le jeunes comme les éducateurs seront derrière leurs télévisions. Lucie Rathonie voit déjà les bleus champions du monde : "2-1 contre l'Angleterre".

Keoma Fuentes hezitzailearekin eta ikastaldian parte hartzen duten gaztetxo batzuekin erreportaia euskaraz

Moules-frites au camping de Bidart

A Bidart, l'ambiance promet d'être animée dans le camping de David : "On a 12 familles belges en ce moment, elles seront toutes devant le grand écran qu'on installe pour le match. Et pour l'occasion on a prévu un menu spécial pour eux, ce sera moules-frites !"

"On aime bien la bière, mais on aime bien le vin aussi" : les Belges promettent de mettre l'ambiance à Bidart

Christophe arrive de Tournai, pas très loin de la frontière française, et il se prépare à donner de la voix : "On sait qu'on va être en minorité devant l'écran, par rapport aux Français, mais on va chanter plus fort qu'eux !

Ces cinq familles belges vont suivre le match France - Belgique dans un camping de Bidart - Radio France
Ces cinq familles belges vont suivre le match France - Belgique dans un camping de Bidart © Radio France - Maxime Bacquié

En tout 250 personnes sont attendues devant l'écran géant de ce camping, notamment Laurent, qui arrive du Nord, et qui s'attend à fraterniser avec les Belges, quel que soit le résultat. "Je suis Ch'ti, donc les Belges ce sont mes voisins, on s'aime bien, l'idéal ce serait que les deux équipes puissent l'emporter !"

Un écran géant à Bayonne

Sauf qu'il n'y aura qu'un gagnant ce mardi soir, et pour suivre la rencontre et soutenir les Bleus, la ville de Bayonne installe un écran géant dans la salle Lauga, avenue Paul Pras. L'entrée est gratuite mais chaque personne devra quand même prendre un billet pour des raisons de sécurité. La billetterie ouvre à 18h et la salle ouvre ensuite à 19h15. Le coup d'envoi de la demi-finale est prévu à 20h.