Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid : fin de partie pour le football amateur

-
Par , , France Bleu RCFM

La Fédération Française de Football a sifflé la fin de la partie pour les clubs amateurs. Les différents championnats ne reprendront pas cette saison en raison de l'épidémie persistante de Covid-19.

La Fédération Française de Football a sifflé la fin de la partie pour les clubs amateurs
La Fédération Française de Football a sifflé la fin de la partie pour les clubs amateurs © Maxppp - BOILEAU FRANCK

Cette fois, les footballeurs peuvent définitivement ranger leurs crampons pour cette saison, du moins ceux de compétition, puisque celle-ci ne reprendra pas. Tous les championnats régionaux, jeunes et séniors, sont concernés ainsi que les compétitions nationales U17 et U19, le National 3 ou encore la D2 de Futsal. Une décision malheureusment plus que prévisible.

Déception

Une saison blanche pour près de 10.000 licenciés et la couleur a du mal à passer pour certains, comme Philippe Ferroni, le Président de l'AS Furiani-Agliani, leader de sa poule de National 3 au moment de l'arrêt en octobre. «Aujourd’hui il y a tout qui tombe à l’eau et on est vraiment déçus parce que, même _financièrement, la fédération s’est beaucoup occupée du dessus mais ils nous ont un peu négligés_. Franchement, c’est très pénalisant pour nous. Ca fait pratiquement un an qu’on est à l’arrêt, ils nous interdisent d’ouvrir les buvettes, on ne fait pas rentrer d’argent, et les sponsors ne peuvent pas nous aider car la plupart ce sont des commerces qui sont fermés ! »

Perte du lien social

De l'inactivité, une baisse de recettes sans l'apport des tournois et des buvettes, le Sporting Club de Bocognano, club de Régional 1, subit cela également mais pour son président Franck Risterucci, c'est sur le plan humain que les conséquences sont le plus dur à vivre. « C’est surtout le manque de contact. Nos clubs vivent à travers les relations humaines. Au niveau des jeunes, il y a un lien social qui est très important et aujourd’hui on semble avoir perdu ce lien et c’est ça qui est encore plus inquiétant. Au-delà de l’aspect financier, ce qui nous fait peur c’est de voir, à la reprise, des absents et des baisses dans l’effectif.»

Objectif saison 2021-2022

La Covid a donc eu raison une nouvelle fois des championnats amateurs, alors, fini pour fini, les clubs se tournent d'ores et déjà vers la saison prochaine. Il n'y a plus que ça à faire s'exclame Tchouky Corlija, l'entraineur de la Nationale 3 du Gallia-Lucciana.

« Grâce au président on a pu continuer les entraînements non-stop. On est déjà en avril, on va s’entrainer normalement jusqu’à fin mai, début juin, et on va essayer de préparer la saison prochaine. »

Et la saison pourrait ne pas être tout à fait blanche pour tous ces clubs et ces joueurs. Si l’épidémie se calmait, la LCF envisage de mettre sur pied une coupe de Corse ou un challenge se disputant par poule, entre mai et juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess