Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu Paris

D1 Féminine : Le PSG sans pitié face à Montpellier (4-0)

samedi 2 février 2019 à 20:26 - Mis à jour le samedi 2 février 2019 à 23:08 Par Bruno Salomon, France Bleu Paris

Ce samedi, à l'occasion du choc de la 16ème journée de D1 féminine, le PSG n'a pas tremblé une seule minute face à Montpellier. Une victoire net 4 buts à 0 qui permet au PSG de passer en tête du championnat puisque Lyon a vu son match face au Paris FC reporté.

Scène de joie pour les joueuses du PSG lors d'un match face à Lyon au stade Jean-Bouin en 2018
Scène de joie pour les joueuses du PSG lors d'un match face à Lyon au stade Jean-Bouin en 2018 © AFP - FRANCK FIFE / AFP

Paris, France

Il ne fallait pas être en retard au stade Jean Bouin ce samedi à l'occasion de cette rencontre de la 16ème journée de D1 Féminine. Les joueuses du PSG, grâce à une frappe lumineuse de l'internationale chinoise Wang Shuang, ont ouvert le score dès la 17ème seconde de jeu face à Montpellier (1', 1-0). 

La suite de ce match est au même rythme avec un nouveau but à la 6ème minute de jeu par Geyoro (6', 2-0) et l'inévitable Katoto pour le 3-0 dès la 21ème minute de jeu. Montpellier ne se relèvera pas de ce démarrage violent du PSG. Une équipe qui ensuite gérera son avance avant de voir en fin de match la nouvelle recrue Nadia Nadim inscrire le 4ème but (89',4-0). 

De son côté l'Olympique Lyonnais a vu son match face au Paris FC reporté. Avec ce résultat, le PSG d'Olivier Echouafni est donc leader provisoire de D1 féminine